FTX a un plan, mais ses créanciers ne sont vraiment pas emballés

Thomas Renault
| 2 min de lecture
FTX a un plan, mais ses créanciers ne sont vraiment pas emballés

FTX, l’échange de cryptomonnaies en faillite, a récemment dévoilé un plan de réorganisation qui, malgré ses ambitions, n’a pas été bien accueilli par l’ensemble de ses créanciers. Une entité représentant les clients de FTX a exprimé son “extrême déception” face à ce nouveau plan, mettant en lumière une certaine fracture entre la direction de la société et une partie de sa base de soutien financier.

FTX dévoile son plan de réorganisation, suscitant le mécontentement des créanciers

La plateforme d’échange de cryptomonnaies, FTX, est au centre des discussions suite à la présentation de son plan visant à classer les créanciers en catégories et envisager une mutation vers une structure offshore. 

Toutefois, l’UCC exprime une forte déception à l’égard de ce projet, mettant en lumière un manque de communication et de collaboration. Malgré des demandes répétées, aucune concertation n’a eu lieu avec FTX, poussant l’UCC à évoquer un plan alternatif soumis au vote des clients.

En effet, une association représentant certains clients de FTX a exprimé une forte déception à l’égard de ce projet. Elle déplore notamment un manque de communication et de collaboration. Le Comité officiel des créanciers non garantis (UCC) de FTX se montre particulièrement critique. 

Selon lui, malgré des demandes insistantes, aucune véritable concertation n’a eu lieu avec la plateforme. L’UCC va même jusqu’à évoquer la possibilité d’établir un plan alternatif, qu’il soumettrait au vote des clients si le dialogue n’était pas rétabli.

Stratégies parallèles et implications pour la filiale de Dubaï

En parallèle, FTX projette d’exclure sa filiale de Dubaï des démarches de restructuration en cours aux États-Unis, mettant en avant la solvabilité de cette division.

Elle justifie cette démarche par la solvabilité avérée de cette unité. FTX suggère qu’une liquidation en accord avec les lois émiraties serait la voie la plus judicieuse pour distribuer les fonds restants après avoir couvert l’ensemble de ses engagements.

L’avenir de FTX reste incertain, avec des tensions palpables entre la plateforme et ses créanciers. Seules les négociations à venir détermineront si un terrain d’entente peut être trouvé pour assurer la stabilité et la relance de l’exchange.

Source : Cointelegraph