Les avocats de Voyager estiment que la dernière proposition de rachat de FTX est ridiculement faible

La plateforme crypto Voyager Digital a déclaré que la dernière proposition déposée conjointement par l'exchange crypto FTX et la société de trading Alameda Research est une "offre à bas prix" qui pourrait perturber le processus de faillite de la société. En réponse, le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, a affirmé que l'offre permettrait aux clients de Voyager d’avoir accès à 100% des actifs restants que la société possède, par opposition au processus "traditionnel" en vertu duquel, avant que les clients obtiennent leurs actifs, "ils se font arnaquer."

Source: AdobeStock / dimasobko

"La proposition d'AlamedaFTX n'est rien de plus qu'une forme de liquidation de cryptomonnaies sur la base de conditions qui avantagent AlamedaFTX. C'est une offre à bas prix déguisée en sauvetage par un chevalier blanc", ont déclaré les avocats de Voyager en réponse à l'offre récemment soumise dans un dépôt judiciaire obtenu par Bloomberg. 

Les avocats affirment qu'alors que Voyager évaluera toute "proposition sérieuse" déposée dans le cadre des procédures d'appel d'offres. Cependant, l'offre de FTX et d'Alameda, contrôlée par Bankman-Fried (qui détient une participation importante dans Voyager), est "conçue pour générer de la publicité plutôt que de la valeur pour les clients de Voyager". Selon les documents judiciaires, l'offre porte atteinte au processus concurrentiel, sous-entend que la plateforme de Voyager n'a aucune valeur et ne possède aucune propriété intellectuelle, et ignore également les conséquences fiscales de l'opération potentielle, entre autres.

Le PDG de FTX affirme que les consultants impliqués "veulent probablement que la procédure de faillite s'éternise aussi longtemps que possible pour maximiser leurs honoraires. Notre offre permettrait aux gens de réclamer leurs actifs rapidement".

"Quoi qu'il en soit, nous avons fait notre offre, espérons que les clients auront la possibilité de la choisir s'ils le souhaitent. Dans le cas contraire, je suppose que c'est aux consultants d'assurer une liquidité rapide", a-t-il tweeté.

L'offre est actuellement non contraignante et n'a pas été acceptée par Voyager, le processus de redressement suit donc son cours.

"Au cours des derniers jours, en vue de la prochaine audience du 4 août, nous avons déposé plusieurs motions auprès du tribunal pour soutenir notre objectif de maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes, y compris les clients. Ces dépôts font partie du processus de restructuration, alors que nous travaillons en collaboration pour réorganiser la société", a déclaré la société dans un communiqué en date du 22 juillet.

Comme nous l'avons signalé, Voyager Digital a déposé au début du mois une demande de redressement volontaire en vertu du chapitre 11 du Code des faillites des États-Unis, afin de mettre en œuvre un plan de réorganisation destiné à "maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: