Accueil ActualitésActualités Altcoin

L’explosion de FUEL (+78%) s’arrête, l’enquête commence

Par Linas Kmieliauskas
L’explosion de FUEL (+78%) s’arrête, l’enquête commence 101
Lisa Cheng et Kevin Hobbs. Source: etherparty.com

Les nouvelles concernant les avoirs gelés des fondateurs d’Etherparty (FUEL) viennent d'être rendues publiques au moment où le jeton FUEL a enregistré une hausse de 78% pour le mois de mars. La crypto a chuté de 4% au cours de la dernière heure (UTC 08:14.)

Graphique du prix de FUEL:

L’explosion de FUEL (+78%) s’arrête, l’enquête commence 102

La police canadienne a gelé les avoirs de Kevin Hobbs et Lisa Cheng, fondateurs d’Etherparty, un système de contrat intelligent, et de Vanbex, une entreprise de services spécialisée dans la blockchain, a rapporté Coindesk citant une action civile en confiscation déposée devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Le directeur de la confiscation civile au ministère du Procureur général du Canada a souligné que "les jetons FUEL ont perdu de leur valeur et ne peuvent plus être utilisés dans le système de contrats intelligents inexistant ou pour tout produit ou service autre que celui appelé Rocket". Selon le directeur, Hobbs et Cheng "n'avaient pas l'intention de développer les produits qu'ils commercialisaient, mais plutôt [agissaient] avec l'intention de détourner les fonds investis par les entreprises pour leur bénéfice personnel".

Hobbs et Cheng auraient levé 30 millions de dollars canadiens (22 millions de dollars américains) de fiat et de cryptomonnaies grâce à la vente de FUEL en 2017.

La police a commencé à enquêter sur Vanbex et ses fondateurs pour fraude en mai 2018 et l'Agence du revenu du Canada a ensuite ouvert une enquête fiscale, selon le rapport, ajoutant que Cheng et Hobbs avaient nié les accusations de fraude et indiqué que Vanbex coopérait avec l'enquête.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles