Accueil Actualités

Les chefs des finances du G20 sont pour des mesures draconiennes pour les cryptomonnaies

Par Linas Kmieliauskas
Les chefs des finances du G20 sont pour des mesures draconiennes pour les cryptomonnaies 101
Tarō Asō, Ministre des finance du Japon et Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la banque du japon à une réunion à Fukoka. Source: g20fukuoka2019.mof.go.jp

Les ministres des Finances et les chefs des banques centrales du Groupe des 20 (G20) vont dans le sens de mesures draconiennes en ce qui concerne la politique du KYC (connaissez vos clients) pour les actifs numériques.

Les ministres et les gouverneurs des banques centrales se sont réunis le week-end dernier à Fukoka (Japon) en prévision de la réunion des dirigeants du G20 à Osaka les 28 et 29 juin 2019.

Le communiqué, a confirmé les déclarations précédentes selon lesquelles les crypto-actifs peuvent apporter "des avantages significatifs au système financier et à l'économie en général", mais que les gouvernements doivent rester vigilants, même si ce nouveau type d'actifs ne représente toujours pas une menace pour la stabilité financière mondiale.

Dans le même temps les ministres et les gouverneurs ont "accueilli" quelques rapports d'organisations internationales susceptibles de façonner la réglementation de la cryptosphère.

  • "Nous réaffirmons notre engagement d'appliquer les normes récemment modifiées du Groupe d'action financière (GAFI) aux actifs virtuels et aux fournisseurs associés pour l’anti-blanchiment d'argent et la lutte contre le financement du terrorisme. Nous attendons avec intérêt l'adoption de la Note d'interprétation et les directives du GAFI à la session plénière de la fin du mois."

Ce que ça veut dire

Le GAFI a élaboré un projet de recommandation, dans lequel il est suggéré que tous les fournisseurs de services d’actifs virtuels devront obtenir une licence et effectuer une vérification KYC pour chaque transaction, entrante sortante, supérieure à 1 000 EUR ou 1 000 USD. Toutefois, cette partie du projet, jugée «draconienne» par l'industrie, n'est pas garantie de figurer dans la version finale et sera discutée lors de la réunion du G20 à la fin du mois de juin.
___

  • "Nous nous félicitons des travaux de l’Organisation internationale des commissions de valeurs sur les plateformes de trading de crypto-actifs en ce qui concerne la protection des consommateurs et des investisseurs ainsi qu’à l’intégrité du marché."

Ce que ça veut dire

"Le conseil d'administration de l'Organisation internationale des commissions de valeurs est maintenant à la recherche de commentaires sur un document de consultation qui décrit les problèmes associés aux plateformes de trading de crypto-actifs et expose les considérations clés pour aider les autorités de réglementation à résoudre ces problèmes".

"Ces considérations clés concernent:
• l’accès et intégration;
• la conservation des biens des participants, y compris les ententes de garde;
• l’identification et la gestion des conflits d'intérêts;
• la transparence des opérations;
• l'intégrité du marché, y compris les règles régissant les opérations et la manière dont ces règles sont surveillées et appliquées;
• les mécanismes de découverte des prix;
• la technologie, y compris la résilience et la cybersécurité. "

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles