GameStop va mettre fin à son service de wallet crypto en raison d’incertitudes réglementaires

Thomas Renault
| 3 min de lecture
GameStop va mettre fin à son service de wallet crypto en raison d’incertitudes réglementaires

La chaine de magasins de jeux vidéo GameStop a annoncé qu’elle mettrait fin à son service de portefeuille crypto à partir de novembre, en raison de “l’incertitude réglementaire”.

GameStop abandonne son wallet crypto : les incertitudes réglementaires en cause

GameStop met fin à son service de portefeuille de cryptomonnaies en raison d’incertitudes réglementaires, ce qui pourrait représenter un défi pour la promotion de l’adoption généralisée des jeux vidéo basés sur la technologie blockchain.

L’entreprise a publié une déclaration sur son site web expliquant sa décision : 

“En raison de l’incertitude réglementaire dans l’espace des cryptomonnaies, GameStop a décidé de retirer ses portefeuilles iOS et extensions Chrome du marché”, a annoncé GameStop.

Le service sera interrompu à partir du 1ᵉʳ novembre, a également ajouté l’entreprise.

L'annonce officielle de GameStop indiquant la cessation de leur service de wallet crypto en raison des incertitudes réglementaires
Source : GameStop

GameStop et son lancement dans les NFT et les cryptomonnaies

La société GameStop, basée aux États-Unis, avait attiré l’attention fin de l’année dernière en annonçant le lancement d’une place de marché pour les jetons non fongibles (NFT). Avec son service de portefeuille de cryptomonnaies, elle cherchait à permettre à ses clients de stocker à la fois leurs cryptomonnaies et NFT, ainsi que d’utiliser des applications décentralisées sur la blockchain Ethereum. 

À l’époque, il semblait que l’adoption des cryptomonnaies par GameStop pourrait profiter aux jeux basés sur la technologie Web3, tels que Gods Unchained et Illuvium, qui fonctionnent sur Immutable X, une solution de couche 2 pour Ethereum.

Cependant, en raison des développements réglementaires rapides dans l’industrie des cryptomonnaies, l’entreprise a pris la décision de mettre fin à son service de portefeuille de cryptomonnaies. Cette décision a été accueillie avec déception par de nombreux utilisateurs qui avaient apprécié la possibilité de stocker et de gérer leurs cryptomonnaies et NFT via GameStop.

Réglementation en évolution : Incertitudes sur l’ether aux États-Unis

Jusqu’à présent cette année, toute l’industrie des cryptomonnaies, des plateformes d’échange aux actifs eux-mêmes, a fait face à un examen réglementaire renouvelé aux États-Unis suite à l’effondrement de FTX.

Il existe une incertitude particulière concernant le statut juridique de l’ether. Pendant des années, les régulateurs fédéraux ont traité la cryptomonnaie davantage comme une marchandise, ce qui ne nécessite pas les divulgations financières requises pour les investissements en titres.

Cependant, le président de la Securities and Exchange Commission, Gary Gensler, a laissé entendre qu’il pourrait considérer le jeton Ethereum comme un titre, ce qui pourrait exposer les développeurs principaux d’Ethereum à des mesures contraignantes concernant des offres de titres non enregistrés. Néanmoins, il a refusé de rendre publique sa position spécifique sur le jeton.

En mars, le procureur général de l’État de New York a soutenu dans une action en justice contre la firme de trading KuCoin que l’ether est un titre non enregistré.

La communauté cryptomonnaie continue donc de faire face à un climat d’incertitude réglementaire, et cela a poussé des entreprises comme GameStop à prendre des mesures conservatrices pour se conformer aux évolutions légales en cours.

Source : The Block