GameStop licencie son PDG pour des résultats médiocres au premier trimestre

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

Dans cet écosystème bouillonnant, les nouvelles surprenantes ne manquent pas, à l’image des récentes attaques de la SEC ou encore des déboires de Do Known. Cependant, l’annonce récente du licenciement du PDG de GameStop, Matt Furlong, a créé un véritable mini-séisme. Cette décision, survenue dans un contexte de résultats financiers décevants et d’une stratégie NFT en berne, soulève de nombreuses questions sur l’avenir de l’entreprise. 

Un changement de direction abrupt

Le 7 juin 2023, GameStop a annoncé le licenciement de son PDG, Matt Furlong et nomme Ryan Cohen. Une décision qui a pris de court de nombreux observateurs. Furlong, un ancien cadre d’Amazon, avait été recruté en 2021 pour diriger l’entreprise. Il avait notamment supervisé l’expansion de GameStop dans le domaine des NFT (Non-Fungible Tokens), avec le lancement d’une plateforme de vente d’actifs numériques.

Ryan Cohen, nouveau CEO de GameStop

 Cette plateforme avait connu un démarrage en fanfare, avec près de 2 millions de dollars de ventes lors des premières 24 heures de mise en ligne. Cependant, l’enthousiasme initial s’est rapidement estompé. En août, les volumes de vente quotidiens sur la plateforme étaient tombés à environ 4 000 dollars, soit une chute de 99,8% par rapport à l’effervescence du premier jour.

Des résultats financiers décevants

Le licenciement de Furlong coïncide avec la publication des résultats financiers du premier trimestre de GameStop, qui ont déçu les attentes du marché. L’entreprise a enregistré une perte nette de 50,5 millions de dollars, comparativement à une perte nette de 157,9 millions de dollars au premier trimestre de 2022.

Ces résultats ont entraîné une chute de près de 20% du cours de l’action GameStop en après-bourse.

Depuis l’arrivée de Furlong, l’action GameStop a perdu plus de la moitié de sa valeur et a chuté d’environ 65% depuis juin 2021. 

Boursier.com

Un avenir incertain pour la stratégie crypto 

En décembre 2022, GameStop avait annoncé qu’elle ne concentrerait plus ses efforts majeurs sur les crypto-monnaies ou les NFT, suite à un appel de résultats du troisième trimestre décevant qui avait vu l’entreprise accumuler 94,7 millions de dollars de pertes nettes.

Cependant, malgré ces déclarations, GameStop a récemment noué un partenariat avec le développeur de jeux blockchain basé en Australie, Illuvium, pour lancer une collection de 20 000 NFT. Ce mouvement semble indiquer que, malgré les difficultés, GameStop n’a pas totalement abandonné l’idée d’explorer le potentiel des technologies blockchain et des NFT. 

Le départ abrupt de Matt Furlong et les résultats financiers décevants de GameStop soulèvent des questions sur l’avenir de l’entreprise dans le domaine des crypto-monnaies et des NFT. L’entreprise GameStop peut-elle réussir à se réinventer en tant qu’acteur majeur dans le domaine des crypto-monnaies et des NFT ? Ou bien ces initiatives sont-elles simplement les derniers soubresauts d’une entreprise en difficulté qui cherche désespérément à se réinventer ?

Alors que certains voient dans ces événements le signe d’une stratégie crypto en échec, d’autres estiment que l’entreprise pourrait encore rebondir grâce à de nouveaux partenariats et initiatives… Seul l’avenir nous le dira !

Sources : GameStop