18 Nov 2022 · 2 min read

Genesis a demandé un prêt d'urgence d'un milliard de dollars avant de suspendre les retraits

Cette semaine, la société de prêt et de trading crypto actuellement en difficulté Genesis a demandé un prêt d'urgence de 1 milliard de dollars avant de fermer les rachats pour ses clients.

Source: AdobeStock / Gajus

Les détails concernant le prêt d'urgence demandé par Genesis ont été partagés par le Wall Street Journal (WSJ) jeudi, le journal citant un document confidentiel de collecte de fonds indiquant que Genesis avait besoin du prêt de 1 milliard de dollars avant 10 heures du matin lundi dernier.

Selon le WSJ, Genesis a admis dans le document qu'elle connaissait un "manque de liquidités dû à certains actifs illiquides dans son bilan financier". La société serait confrontée à des problèmes à cause de programmes pour les particuliers et des partenaires de Genesis (c'est-à-dire Gemini Earn) et des clients institutionnels qui testent les liquidités.

Genesis n'a cependant pas réussi à obtenir la facilité de crédit nécessaire.

Le rapport cite un porte-parole de Genesis qui a déclaré que la société avait exploré "toutes les options possibles au milieu de la crise de liquidité suite à l'affaire FTX.

"Après avoir examiné un certain nombre d'options, nous avons pris la décision difficile de suspendre temporairement les rachats et les nouveaux prêts afin que nous puissions identifier la meilleure solution et le meilleur résultat possible pour les clients", a ajouté le porte-parole.

Genesis est une importante société de trading et de prêts en cryptmonnaies appartenant au conglomérat Digital Currency Group (DCG) appartenant à Barry Silbert. On remarquera que plusieurs exchanges cryptos travaillent avec Genesis sur divers programmes de "gain" et d'épargne en cryptomonnaies qui reversent des rendements aux utilisateurs.

L'échange américain Gemini fait partie de ces entités qui s'appuient sur Genesis dans le cadre de son programme Earn.

Plus tôt cette semaine, la plateforme Gemini s'est mise hors ligne, provoquant une certaine nervosité chez les utilisateurs. Mais selon l'échange, cette interruption était uniquement due à un problème technique avec Amazon Web Services (AWS). Gemini a également souligné dans sa communication cette semaine que les fonds de ses clients étaient "détenus avec un ratio de 1:1 et disponibles pour un retrait à tout moment".

Parmi les entreprises qui ont déclaré ne pas être exposées à Genesis, on trouve le géant Binance, qui a déclaré cette semaine utiliser ses propres nœuds pour le staking on-chain "dans la mesure du possible".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: