Accueil ActualitésActualités Altcoin

Le PDG de Goldman Sachs croit à la tokenisation

Par Linas Kmieliauskas
Le PDG de Goldman Sachs croit à la tokenisation 101
David Solomon, PDG de Goldman Sachs. Source: a Capture d'écran vidéo.

La grande banque d’investissement Goldman Sachs étudie le concept de «tokenisation» et pourrait y jouer un rôle, a déclaré le PDG David Solomon au magazine français Les Echos.

En discutant des stablecoins soutenus par de l’argent fiat, le PDG a déclaré que la banque croyait au potentiel de la tokenisation, dans la mesure où c’est dans ce sens que les paiements se dirigent.

Il n'a pas fourni plus de détails sur leurs plans. Cependant, répondant à une question sur JPM Coin et sur le fait que Goldman Sachs puisse jouer un rôle dans cette perturbation, il a répondu: "Absolument! Beaucoup s’intéressent à cela."

Solomon a déclaré qu'il ne pensait pas que de nouveaux concurrents feraient disparaître les banques, mais que les opérateurs historiques du secteur financier devaient innover s'ils souhaitaient rester dans le match. En outre, il a suggéré que les géants de la technologie, tels que Facebook et son projet Libra essaient de s'associer à des banques plutôt que de devenir des banques elles-mêmes en raison de la stricte réglementation du secteur financier.

Dans un entretien récent avec Yahoo Finance, Jamie Dimon, PDG de JPMorgan, a reconnu que la concurrence augmentait.

"Qu'il s'agisse d'un concurrent à la cryptomonnaie ou d'un autre concurrent de technologie financière, nous aurons des concurrents. Je le dis à nos employés, sachez qu'ils sont là. Et il se peut que ce ne soit pas ceux que nous voyons, mais ceux que nous ne voyons pas ", a-t-il déclaré, soulignant que "la Blockchain est bien réelle. Nous avons la blockchain pour le JPMorgan coin. Et la concurrence est réelle".

Comme indiqué en mai, Martin Chavez, co-responsable mondial de la division des titres chez Goldman Sachs, a déclaré que les cryptomonnaies devaient bénéficier d'un soutien stable.

"Si nous sommes dans la juridiction des États-Unis et que je vous dois de l’argent, je vous remets un de ces billets et vous l’acceptez, j’ai éteint la dette et c’est appuyée par la force de la souveraineté. N’oublions pas cela lorsque l’on commence à penser aux monnaies numériques et à la souveraineté ", a dit Chavez.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles