Accueil ActualitésCommuniqués de Presse

Google Cloud et la blockchain EOS

Google Cloud et la blockchain EOS 101
Photo: Adobe

Source: David Derhy analyste cryptomonnaie chez eToro.

Block.one, la société mère de la cryptomonnaie EOS a annoncé récemment dans un communiqué de presse que Google Cloud avait décidé de rejoindre le projet en candidatant pour devenir l’un des 21 producteurs de blocs.

En levant 4 milliards de dollars pendant la vague des ICO (un mécanisme de levée de fonds en cryptomonnaies), EOS avait été l’une des principales ICO de l’histoire et est considéré par beaucoup comme l’un des principaux concurrents d’Ethereum.

Sur EOS, chaque détenteur d'EOS peut utiliser ses jetons dans une élection continue afin de voter pour un maximum de 30 candidats producteurs de blocs et modifier ses votes à tout moment. Les 21 meilleurs candidats avec le plus de jetons votant pour eux ont la responsabilité de valider les transactions et de partager l'inflation des jetons d'EOS.

Les producteurs de blocs parfois appelés validateurs ou mineurs dans les blockchains dites de preuve de travail comme le Bitcoin sont donc une composante essentielle d'un réseau blockchain.

Attirer un candidat du calibre de Google Cloud marque une étape importante pour EOS, et souligne l'importance de la blockchain pour l'avenir des entreprises, des gouvernements, et de la société.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Google Cloud s'intéresse à la blockchain. L’entreprise avait précédemment annoncé deux partenariats avec des projets blockchain.

L’un en février avec Hedera Hashgraph et l’autre au mois de mai en devenant producteur de blocs sur un protocole blockchain concurrent à la plateforme Twitch, Theta.

Toutefois, d’après Allen Day, l’un des portes-paroles de Google, l’entreprise n’aurait pour l’instant pas l’intention de récolter les récompenses liées à leur activité de producteur de blocs.

Cela leur permettra surtout de mieux maîtriser cette technologie et de fournir un meilleur service à tous ceux qui opèrent eux même leur(s) propre(s) serveur(s) via le cloud ou qui souhaiteraient le faire à l'avenir !

Alors que les organisations commencent de plus en plus à intégrer la technologie des registres distribués dans leurs infrastructures, Google s'engagera donc « à garantir que les informations sur les blockchains publiques soient stockées en toute sécurité, disponibles de manière fiable et accessibles de manière significative. »

Si l'expérience de Google Cloud fonctionne, il ne serait donc pas étonnant de voir d'autres entreprises de premier plan lancer leur propre infrastructure et devenir à leur tour validateur sur des réseaux blockchains.

Malgré cette annonce, le prix d’EOS est resté stable cette semaine aux alentours de 2,60$, la cryptomonnaie étant classée actuellement 14ème parmi les cryptomonnaies à plus forte capitalisation.

_________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles