13 Oct 2022 · 3 min read

Hack crypto : octobre est le mois le plus important en matière de piratage de crypto-monnaies selon Chainalysis

Le marché de la cryptographie est dans le dur en cette année 2022. On a assisté à l’effondrement des principales cryptos telles que Bitcoin et Ethereum qui ont perdu trois quarts de leurs valeurs respectives. En dehors de ça, le secteur est menacé par des attaques de hackeurs qui réussissent à dérober des sommes folles.

Chainalysis, une société d’analyse de blockchain, a déclaré que le mois d’octobre 2022 serait le mois le plus prolifique pour les activités de piratage de crypto-monnaies. Les forfaits se succèdent alors que la moitié du mois ne s’est même pas encore écoulée.

Octobre est propice pour les hackeurs

Au moment de la mise sous presse de cet article (13 octobre), on estime déjà à environ 718 millions de dollars la valeur des actifs piratés en octobre. Cette somme découle de 11 exploits malheureux qui ont visé les protocoles de finance décentralisée (DeFi).

Le jour le plus tristement prolifique est le 11 octobre qui a vu les plateformes DeFi perdre environ 122 millions de dollars cumulés. Rabby Wallet a perdu 200 000 dollars en crypto-monnaies de sa plateforme quand les hackeurs ont utilisé un contrat intelligent pour contourner la sécurité.

Mango Markets, logé sur la blockchain Solana, tient la palme d’or avec 118 millions de dollars siphonnés de son protocole. À côté, TempleDAO a perdu 2 millions de dollars tandis que QANplateform s’est vu dérober 1,89 millions de dollars d’un pont Ethereum sur sa blockchain.

La société d’analyse de la blockchain Chainalysis pense que le mois d’octobre est en train d’entrer dans l’histoire. Il serait le mois ayant connu la plus grande activité de piratage avec près de 718 millions de dollars hackés.

Chainalysis ajoute que l’année 2022 pourrait probablement devenir l’année la plus prolifique pour les piratages de blockchain si elle continue à ce rythme. Cette année pourrait dépasser les chiffres enregistrés l’année dernière, qui est toujours la plus grosse année en matière de valeur totale des piratages. Pour le moment, c’est 125 piratages pour plus de 3 milliards de dollars piratés en 2022.

Les pirates changent de méthodes

Dans ses analyses, Chainalysis a remarqué que les pirates avaient changé de cibles durant cette année. Désormais, les hackeurs ne s’intéressent plus aux plateformes d’échanges centralisées comme en 2019 car ces dernières ont renforcé leur sécurité. En 2022, on constate que 90% des piratages se font sur des protocoles DeFi.

Plus intéressant encore, les principales cibles sont les ponts cross-chain. Chainalysis estime que 82% des pertes du mois d’octobre viennent des ponts. En 3 piratages, les hackeurs ont empoché plusieurs millions de dollars en crypto-monnaies comme c’était le cas pour le pont entre la Beacon Chain de la plateforme d’échange Binance et la Binance Smart Chain (BSC).

Selon plusieurs experts, les protocoles sont également responsables de leurs propres malheurs. Ils auraient fait preuve de négligence au niveau de la sécurité, ce qui a permis aux hackeurs d’entrer.