Accueil ActualitésActualités Altcoin

IOTA, qui a été piraté, est "en pause" et une enquête est en cours

Par Sead Fadilpašić
IOTA, qui a été piraté, est "en pause" et une enquête est en cours 101
Source: iStock/PashaIgnatov

Les choses vont mal pour IOTA (MIOTA), car le réseau a été "mis en pause", tandis que son équipe se concentre sur l'évolution de la situation du portefeuille piraté de Trinity.

IOTA semble connaître une escalade d’événements. Lorsque cet incident a été signalé pour la première fois, le 12 février 2020, IOTA a conseillé aux gens de garder leur portefeuille Trinity - un portefeuille logiciel développé par la Fondation IOTA et fermé pour le moment "par précaution", car il y a eu "plusieurs" signalements de fonds volés. À peine 25 minutes plus tard, le coordinateur, un nœud géré par la Fondation IOTA pour la protection du réseau et la confirmation des transactions, a été signalé comme étant éteint afin d'empêcher d'autres vols pendant que l'enquête se poursuit.

Le lendemain, la Fondation IOTA a rassuré ses utilisateurs en leur disant que "toutes les ressources pertinentes" ont été consacrées à l'enquête et qu'un travail est en cours avec les victimes identifiées pour déterminer à la fois la cause et l'impact de l'incident. Ils ont conclu, sur la base des preuves disponibles à l'époque, qu'il s'agissait bien d'un vol de fonds, ajoutant qu'il y avait "environ 10" victimes identifiées à ce jour, qui semblent toutes être des utilisateurs du portefeuille Trinity.

Lire aussi: Ethereum se développe sur les dApps, Tron sur les jeux d'argent, EOS est en baisse.

"Nous ne pouvons pas exclure d'autres scénarios, les informations trouvées ne sont pas concluantes", peut-on lire dans le post, ajoutant qu'un communiqué transparent serait partagé avec le public. De multiples causes possibles sont encore à l'étude, y compris la possibilité qu'une version précédente de Trinity ait été exploitée. Il est également très probable que certains détails ne puissent pas encore être partagés s'il s'agit d'une vulnérabilité, car d'autres pourraient tenter de l'exploiter. Jusqu'à présent, la fondation a signalé cela:

  • ils ont enquêté sur les seeds attaqués et analysé le schéma d'attaque ;
  • plusieurs experts en cybercriminalité se sont joints à l'enquête pour analyser les dépendances du portefeuille et les systèmes affectés ;
  • les premiers échanges (pas tous) ont signalé qu'aucun fonds surveillé n'avait été transféré ou liquidé ;
  • les transactions de données ne sont pas affectées :
  • status.iota.org a été créé pour rassembler toutes les informations en un seul endroit, ce qui montre actuellement que le devnet est opérationnel, alors que le mainnet ne l'est pas.

Les forces de l'ordre ont également été impliquées dans l'enquête.

La 23ème crypto par capitalisation boursière, le MIOTA, a chuté de 9% le 13 février, avant de se redresser quelque peu. À 10:53 UTC, MIOTA se négocie à environ 0,32 USD et a chuté de près de 2 % au cours des dernières 24 heures et de 3 % en une semaine, ce qui a réduit ses gains mensuels à 45 %.
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles