Accueil Actualités

Les exchanges sud-coréens ont-ils résolu leur problème d'assurance?

Par Tim Alper
Les exchanges sud-coréens ont-ils résolu leur problème d'assurance? 101
Source: iStock/SIphotography

Le plus grand regroupement d'exchanges de cryptomonnaies de Corée du Sud, la Korea Blockchain Association (KBA) semble avoir bien avancé en ce qui concerne la question des assurances.

Selon le journal Newsis, la KBA a annoncé que l’assureur Hanwha General Insurance était désormais son « assureur préféré ». L'association a confirmé qu’elle l’aiderait à couvrir les exchanges que ce soit en ce qui concerne leur plateforme ou leur réseau.

La KBA et Hanwha avaient examiné ensemble un certain nombre de solutions pour résoudre le casse-tête de l'assurance et avaient envisagé une solution globale qui couvrirait tous les membres de la KBA. Cependant, il avait été conclu que les besoins et les activités des membres de la KBA étaient trop différents pour qu’une politique globale soit efficace. C’est pourquoi, Hanwha General Insurance offrira plutôt des forfaits individuels aux membres de la KBA.

Les exchanges sont désireux de trouver des assurances qui les aideront à assumer les pertes financières liées aux failles de sécurité qui ont causé des piratages l’an passé, notamment sur Bithumb et Coinrail.

Hanwha General Insurance appartient à un important conglomérat sud-coréen, Hanhwa Group. Ce dernier est par ailleurs actif dans les secteurs de la construction, de la chimie, de l'énergie et des loisirs.

La KBA a eu des entretiens approfondis avec Hanwha General Insurance avant l'annonce, elle avait également discuté avec d'autres grands assureurs sud-coréens tels que Heungkuk.

L'assurance a toujours longtemps été un vrai problème pour les exchanges de cryptomonnaies sud-coréens. Bien que certains membres célèbres de KBA comme les leaders Bithumb et Upbit, aient souscrit des polices d'assurance de plusieurs millions de dollars qui couvrent les pertes financières dues aux piratages, trouver un assureur prêt à offrir une couverture complète est un combat de tous les jours pour beaucoup d’autres plateformes d’échange.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles