Accueil ActualitésActualités Altcoin

La directrice générale du FMI dit que l’avantage des cryptos est clair

Par Benjamin Vitáris
La directrice générale du FMI dit que l’avantage des cryptos est clair 101
Christine Lagarde. Source: The IMF

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a applaudi les avantages des cryptomonnaies en déclarant que les paiements cryptos sont « immédiats, sûrs, bon marché et potentiellement semi-anonymes ». Elle a également suggéré que les gouvernements pourraient émettre leurs propres cryptomonnaies.

« L'avantage est clair. Votre paiement serait immédiat, sûr, bon marché et potentiellement semi-anonyme. Et les banques centrales conserveraient une base sûre pour les paiements », a déclaré Lagarde lors d'une conférence Fintech à Singapour. Mme Lagarde a ajouté qu'«elles offriraient des conditions de concurrence plus équitables et une plateforme pour l'innovation. Votre banque ou vos collègues entrepreneurs auront par ailleurs eu une expérience conviviale basée sur les dernières technologies».

De plus, la chef du FMI a déclaré que la crypto peut améliorer les conditions commerciales dans les lieux reculés.

« Nous savons que les banques ne se précipitent pas vraiment pour servir les populations défavorisées et rurales », a ajouté Mme Lagarde.

Le FMI a par ailleurs publié un nouveau document sur les avantages et les inconvénients de la monnaie numérique des banques centrales. La recherche montre qu'avec une conception appropriée, la monnaie numérique des banques centrales pourrait répondre aux objectifs de politique publique, y compris l'inclusion financière, la sécurité et la protection des consommateurs ; elle pourrait également fournir ce que le secteur privé ne peut pas fournir : la vie privée dans les paiements.

Par ailleurs, dans un récent article d'opinion publié dans le Bulletin, une publication mensuelle du Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF), un groupe de réflexion indépendant en faveur des banques centrales, de la politique économique et de l'investissement public, la chef du FMI a déclaré que les législateurs et les autres acteurs du marché financier devraient également être conscients des dangers liés aux cryptomonnaies.

« Les législateurs doivent protéger les consommateurs et les investisseurs contre la fraude et lutter contre l'évasion fiscale, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Ils doivent également protéger l'intégrité et la stabilité du système financier » a déclaré Mme Lagarde, soulignant que les autorités « doivent se méfier de l'innovation étouffante qui profite au public ».

Mme. Lagarde aime mettre l’accent sur les avantages des cryptomonnaies et de la technologie blockchain. Par exemple, en avril, elle explorait certains des avantages potentiels des cryptomonnaies, soulignant que « des réponses commençaient déjà à prendre forme ».

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles