Hotbit, le CEX aux 5 millions d’utilisateurs, ferme ses portes

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

La récente annonce de la fermeture de Hotbit, l’un des échanges de cryptomonnaies les plus populaires, a suscité de vives réactions dans l’industrie crypto. Hotbit a déclaré que la détérioration des conditions d’exploitation, les changements de tendances de l’industrie et son modèle d’exploitation insoutenable étaient les principales raisons de cette décision. Cette fermeture reflète les défis auxquels sont confrontés les échanges centralisés (CEX) dans un environnement en mutation.

Un mastodonte de l’industrie

Créé en 2018, Hotbit faisait partie de ces échanges réputés, reconnus et surtout de poids. Avec 5 millions d’utilisateurs dans le monde et un volume d’échange quotidien supérieur à 100M$, Hotbit s’était assuré une place de choix au sein de l’écosystème. C’était par ailleurs le 3e échange le plus utilisé en Russie en 2019 selon Coingecko

Les défis opérationnels et les crises dans l’industrie des cryptos

Hotbit a fait face à des difficultés opérationnelles qui ont contribué à sa décision de fermer ses activités de CEX. En août 2022, l’échange a été contraint de suspendre ses opérations pendant plusieurs semaines en raison d’une enquête en cours. Cette suspension a été suivie par une série de crises dans l’industrie, notamment l’effondrement de FTX et des problèmes bancaires qui ont entraîné des pertes de fonds et des sorties massives d’argent des utilisateurs des CEX, dont Hotbit. 

L’évolution des tendances de l’industrie et le défi de la régulation

L’industrie des cryptos a connu une évolution rapide, et Hotbit a souligné que les échanges centralisés étaient devenus de plus en plus complexes à gérer. Les exigences de conformité, que ce soit pour la régulation ou la décentralisation, se sont avérées difficiles à satisfaire pour les CEX. Cette situation a conduit à un choix difficile,entre embrasser la régulation ou opter pour une approche plus décentralisée.

Les défis de la sécurité et de la gestion des risques

Hotbit a également fait face à des défis en matière de sécurité, avec des cyber attaques répétées et l’exploitation de vulnérabilités par des utilisateurs malveillants. Ces incidents ont entraîné d’importantes pertes financières pour l’échange. Dans une optique de gestion des risques, l’exploitation d’un modèle prenant en charge une grande variété d’actifs est devenue insoutenable pour Hotbit. 

La fermeture de Hotbit marque un tournant pour les échanges centralisés dans l’industrie des cryptomonnaies. Les défis opérationnels, les crises dans l’industrie, les évolutions des tendances et les problèmes de sécurité ont contribué à cette décision. Cette situation souligne l’importance pour les échanges de s’adapter à un environnement en constante évolution, que ce soit en s’adaptant à la réglementation ou en adoptant une approche plus décentralisée. 

Alors que Hotbit fait ses adieux, l’industrie des cryptos continue d’évoluer, offrant de nouvelles opportunités et défis. Les utilisateurs et les investisseurs sont invités à rester informés des développements et à choisir des plateformes d’échanges qui répondent à leurs besoins en matière de sécurité, de conformité et de fiabilité.

Pour une sécurité maximum, les investisseurs français peuvent sélectionner des acteurs enregistrés en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et dont la liste blanche est accessible ici.

Sources :

https://hotbit.zendesk.com/hc/en-us/articles/14750194236823

https://hotbit.zendesk.com/hc/en-us/articles/8074249353495