. 3 min read

Huit Russes sur dix déclarent que le Bitcoin est l’actif numérique le plus fiable

Source : Yourg / Adobe

Presque huit Russes sur 10 pensent que le Bitcoin (BTC) est le crypto-actif le plus sûr actuellement en circulation. Et un peu moins d’un tiers déclarent avoir utilisé les cryptomonnaies “au moins une fois”.

Ces conclusions sont le résultat d’un sondage conduit par la plateforme d’échange crypto russe Bitbanker ainsi que les analystes de Cupli Surveys. Afin de réaliser ce sondage, plus de 1 500 personnes âgées de plus de 18 ans ont été interrogées “à travers toutes les régions de la Russie”.

Alors que 78 % des individus ont déclaré qu’ils considéraient le Bitcoin comme une cryptomonnaie fiable, il est particulièrement intéressant de noter que ce pourcentage chute fortement pour le Tether (USDT) et l’Ethereum (ETH) avec respectivement 36 % et 35 %.

On observe que 29 % des personnes interrogées ont déclaré avoir utilisé des cryptomonnaies au moins une fois, et il faut également souligner que la moitié (51 %) de ce groupe affirme que la principale raison qui les a poussés à acheter des cryptomonnaies était pour protéger leurs économies.

En outre, un tiers des individus ayant déjà eu une expérience avec les actifs crypto annoncent avoir utilisé des jetons ou des cryptomonnaies en tant qu’outil de transfert et afin d’envoyer de l’argent à d’autres gens.

Peut-être de manière plus surprenante, 26 % des interrogés déclarent que utiliser les cryptomonnaies afin de payer pour des biens et des services, cela alors que l’utilisation des actifs crypto comme moyen de paiement est désormais illégal en Russie.

Les Russes, adeptes du Bitcoin, sont-ils de plus en plus informés sur le reste de l’écosystème crypto ?

Il est intéressant de constater que dans la proportion de Russes qui utilisent des cryptomonnaies, beaucoup peuvent être qualifiés comme des utilisateurs avancés. Selon les analystes, la plupart des individus interrogés déclarent utiliser plusieurs portefeuilles crypto différents. De plus, 14 % du groupe affirme utiliser la technique du cold storage afin de converser en toute sécurité leurs crypto-actifs. 

Pour rappel, le cold storage (ou stockage à froid en français) consiste à garder une réserve de cryptomonnaies hors ligne, ce qui est possible quand des clés privées sont créés et stockées dans un environnement sécurisé et hors ligne. En outre, stocker ses fonds sur des plateformes ou sur un ordinateur connecté présente des risques non négligeables incompatibles avec des montants importants.

Même si la grande majorité des russes interrogés affirment disposer d’un portefeuille crypto relativement modeste, environ 10 % déclarent posséder l’équivalent en cryptomonnaies d’un montant compris entre 7 000 et 14 000 dollars. Un peu moins de 2,3 % annoncent également que leurs avoirs en cryptomonnaies dépassent les 14 000 dollars.

Plus tôt ce mois-ci, un ministre du gouvernement russe a publiquement déclaré que les acteurs du secteur du minage crypto domestique étaient désormais surveillés par les fournisseurs d’électricité. Par ailleurs, ces derniers sont désormais obligés de payer l’énergie au même tarif que les industriels. Une proposition de loi visant à légaliser l’ensemble du secteur du minage industriel pourrait également être adopté avant la fin de l’année.