Accueil Actualités

Le FMI et la Banque mondiale testent une façon pour comprendre la crypto

Par Linas Kmieliauskas
Le FMI et la Banque mondiale testent une façon pour comprendre la crypto 101
Source: The IMF, Instagram

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) viennent de lancer un projet qui pourrait aider les deux institutions internationales à mieux comprendre comment les actifs numériques pourraient être utilisés dans la vie réelle.

La Banque et le Fonds ont lancé une quasi-cryptomonnaie privée appelée “Learning Coin” afin d'aider leur personnel à se familiariser avec les actifs numériques, a rapporté le Financial Times, citant le FMI.

Selon le FMI, ce projet contribuera également à combler le fossé croissant des connaissances entre les législateurs, les décideurs, les économistes et la technologie.

Le personnel de la Banque mondiale et du FMI sera en mesure de “gagner” des Learning Coins en atteignant certains objectifs éducatifs, les développeurs testent la façon d’attribuer ces jetons sous forme de récompense.

La semaine dernière, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, a déclaré que “les actifs numériques bouleversaient clairement le système”.

En novembre 2018, elle avait loué les avantages des cryptomonnaies en déclarant que les crypto-paiements étaient "immédiats, sûrs, peu coûteux et potentiellement semi-anonymes". Dans le même temps, elle avait suggéré aux gouvernements de créer leurs propres cryptomonnaies. Certaines banques centrales y travaillent déjà.

Par ailleurs, Dong He, directeur adjoint du département des marchés monétaires et de capitaux du FMI, a déjà suggéré que, dans la mesure où la cryptomonnaie pourrait devenir un sérieux concurrent aux banques, il pourrait regarder ça de près en adoptant certains des concepts cryptos.

Les banques commerciales ont déjà commencé à explorer cette technologie naissante. Le géant de la banque d’investissement JPMorgan a d’ailleurs développé son jeton numérique centralisé qui pourrait devenir d’intérêt pour le grand public.

L'année dernière, la Banque mondiale a testé la technologie de la blockchain en vendant des obligations à base de blockchain qui ont généré un intérêt certain.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles