Accueil ActualitésActualités Altcoin

Les cofondateurs de l'IOTA s’écharpent, le MIOTA en hausse de 10%

Par Jarosław Adamowski
Les cofondateurs de l'IOTA s’écharpent, le MIOTA en hausse de 10% 101
Source: iStock/HRAUN

L'amère guerre des mots entre les cofondateurs de la Fondation IOTA, spécialisée dans l'IoT (Internet des objets), a pris un nouveau tournant, Sergey Invancheglo s'étant connecté à Twitter pour annoncer qu'il allait entamer des poursuites judiciaires contre son co-fondateur David Sønstebø.

Invancheglo semble avoir accusé Sønstebø de lui avoir caché quelque 8,5 millions de dollars en jetons MIOTA (IOTA).

Invancheglo a écrit,

"Je notifie à la communauté de l'IOTA que je ne travaille plus avec David Sønstebø et je contacte mes avocats pour obtenir de lui mes 25 Ti [c'est-à-dire non spécifiés]. Il refuse de transférer les Iotas pour me faire agir dans son propre intérêt et contre le mien".

La nouvelle a eu un effet surprenant sur le jeton MIOTA dont le prix a rapidement augmenté après le tweet d'Invancheglo. À 14:24 UTC, la valeur du jeton était en hausse de 10% par rapport aux 24 dernières heures, s'établissant à 0,338 USD.

Lire aussi: Cycle du Bitcoin: une montée fulgurante? Mais jusqu'à quel point?

La prise de bec a commencé en juin de l'année dernière, lorsque Ivancheglo a quitté le conseil d'administration de IOTA. Ivancheglo travaille actuellement sur un certain nombre de projets, notamment Jinn, Qubic, Aigarth et la plateforme Paracosm.

Après son départ, il a été cité sur le blog officiel de l'IOTA comme ayant déclaré qu'il ne pensait plus que la Fondation IOTA était "le meilleur cadre" pour lui permettre de réaliser ce que lui et Sønstebø avaient "entrepris de créer en 2014 et 2015".

Il a ajouté,

"J'ai toujours fait mon meilleur travail dans un environnement moins rigide. Je me réjouis de poursuivre le travail de développement de l'IOTA, tant sur le plan matériel que logiciel, de manière indépendante".

Au début, il semblait que la scission allait être à l'amiable. Sønstebø a commenté à l'époque qu'il continuait à "faire pleinement confiance" à son ancien partenaire, ajoutant que rien ne changerait "en termes de développement de la situation globale".

Cependant, les événements récents ont prouvé qu'il y a effectivement eu des tensions entre les deux. Un utilisateur de Twitter a posté un message de discorde de Sønstebø, qui semble avoir répondu aux dernières allégations d'Invancheglo en déclarant que lui et Ivancheglo s'étaient mis d'accord la semaine dernière "pour se séparer amicalement et professionnellement".

Mais Sønstebø dit que son ancien partenaire commercial a "eu la frousse" à la "dernière minute". Il a également accusé Ivancheglo de revenir sur un accord pour poster une "lettre transparente" commune à la communauté, et a déclaré qu'il ne serait pas entraîné dans des "jeux de trolls immatures".

En réponse, Ivancheglo a utilisé à nouveau Twitter pour écrire qu'il n'avait pas "vu les commentaires [de son ex-partenaire] à propos de son projet de garder tous les biens de Jinn pour lui" et, par conséquent, ne lui avait pas "recommandé de lui confier de l'argent".

La “bataille” s’est poursuivie avec Sønstebø qui a rédigé une lettre ouverte à la communauté de l'IOTA sur Medium dans laquelle il dit que, "jusqu'à il y a une semaine", il "essayait encore de parler de bon sens [à Ivancheglo], en vain".

Sønstebø a écrit,

"Je sais que beaucoup de gens continueront à me poser des questions à son sujet, mais je vous prie de respecter le fait que je le retire entièrement de ma vie privée et professionnelle. Je ne m'engagerai pas dans des attaques ad hominem contre lui. Je lui souhaite bonne chance avec Paracosm et Jinn, et c'est tout".

Invancheglo n'a pas encore répondu à une demande de commentaires de Cryptonews.com.

Sønstebø a terminé sa lettre en affirmant que c'était sa "catharsis et son dernier mot sur toute cette débâcle". Seul le temps nous dira s'il tiendra sa parole.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles