Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Vient-on de découvrir un message de 1999 de Satoshi Nakamoto?

Par Tim Alper
Vient-on de découvrir un message de 1999 de Satoshi Nakamoto? 101
Source: Adobe/Mihail

Les internautes ont-ils découvert le jeune Satoshi Nakamoto à l’époque où il développait les concepts qu'il immortalisera plus tard pour toujours dans le livre blanc de Bitcoin (BTC)?

Le livre blanc du BTC a été publié en octobre 2008, mais les internautes semblent avoir récemment découvert un article sur le forum crypto Cypherpunks datant du 19 septembre 1999. Dans ce message, un utilisateur anonyme discute de solutions de cryptographie qui ressemblent étrangement à celles qui ont plus tard servi de base au livre blanc de Bitcoin, presque une décennie avant la publication de ce document historique.

Le fil de discussion du forum (vous pouvez le lire ici dans son intégralité) traite du concept d'"ecash", l'utilisateur signalant la nécessité d'utiliser un matériel "inviolable" car le fait de dépendre d’une monnaie ou d'une base de données qui gère la question de la double-dépense signifie que votre "argent" peut devenir sans valeur du jour au lendemain si quelqu'un (disons un gouvernement) décide d'éteindre un ordinateur (celui qui détient la base de données de ces doubles dépenses)".

Lire aussi: Cinq moyens de dissimuler votre identité quand vous tradez du Bitcoin.

L'utilisateur propose ensuite de "rendre publique la base de données sur les doubles dépenses", et écrit

"Chaque fois que quelqu'un reçoit une pièce, il en diffuse la valeur. La [base de données] fonctionne en parallèle sur un grand nombre de serveurs et il est donc impossible de l'arrêter. Cela pourrait être un système de paiement très solide et vaut la peine d'être poursuivi", affirme l'utilisateur anonyme.

Et il y a même un avertissement sur les efforts de sabotage potentiels à venir,

"Le plus grand danger est que la monnaie soit prise d'assaut et obligée de se comporter mal, par exemple en émettant trop de pièces. Cela dégraderait l'argent et le rendrait sans valeur".

Cette découverte a fait faire des heures supplémentaires aux détectives d'Internet, d'autant plus que l'un des contributeurs du fil de discussion était Adam Back, un cryptographe britannique, l'inventeur du proto-Bitcoin proof-of-work Hascash, et le PDG de Blockstream.

L'auteur anonyme mentionne à la fois Hashcash et le concept de monnaie B du développeur Wei Dai. On pense que Nakamoto a envoyé un e-mail à propos de Bitcoin en août 2008, quelques mois avant la publication du livre blanc.

Tuur Demeester, fondateur du fonds alpha Bitcoin Adamant Capital, a indiqué aux autres amateurs de cryptos l’adresse d'un autre fil Twitter à partir de 2017, qui indique "Non seulement Back est cité dans le livre blanc Bitcoin, mais il est également crédité dans le livre blanc Tor de 2004". Adam Back figure également sur la liste des conseillers d'Adamant Capital.

Le même fil de discussion ajoute que "l'ancien développeur de Bitcoin Core Peter Todd s'est entretenu avec des personnes comme Hal Finney et Adam Back sur des listes de diffusion lorsqu'il avait environ 14 ans au sujet du problème des doubles dépenses".

Finney, qui est mort en 2014, a été identifié comme un possible écrivain fantôme de Nakamoto par Newsweek et le New Yorker.

Lire aussi: Ouvrez un compte Premium sur Coinhouse et achetez vos premiers bitcoins.

Les précédents travaux de détectives Internet basés sur Reddit auraient permis de découvrir des preuves que "Back a été la première personne à connaître Bitcoin".

Certains utilisateurs de Twitter ont été clairement impressionnés.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles