Accueil Actualités

Ce n'est pas une blague: un projet ICO listé sur eBay prétend avoir reçu une offre

Par Sead Fadilpašić
Ce n'est pas une blague: un projet ICO listé sur eBay prétend avoir reçu une offre 101
Source: iStock/NicolasMcComber

Il y a environ une semaine, le fondateur de la plateforme blockchain, Sponsy, a intéressé l'ensemble de l’univers crypto après avoir révélé qu'il avait mis son projet en vente sur le célèbre site de vente en ligne eBay au prix de 60 000 USD. Et maintenant, il pourrait bien définir une nouvelle tendance dans l’espace, car il a confirmé avoir reçu une offre pour leur projet.

«Nous avons effectivement reçu une offre, mais nous sommes toujours au milieu de négociations car nous devons examiner tous les logiciels et comprendre s'il existe une correspondance entre leurs besoins et nos capacités», Ivan Komar, l'un des fondateurs de Sponsy, a déclaré à Cryptonews.com, assurant que ce n'était pas une blague du poisson d'avril.

Ce n'est pas une blague: un projet ICO listé sur eBay prétend avoir reçu une offre 102
Source: eBay

La partie intéressée ne faisant pas actuellement partie de l'espace de la blockchain, il a ajouté: «C'est une personne qui n'a rien à voir avec la crypto [pour autant que je sache] et qui entre dans cet espace [sic]». Komar a également déclaré qu’il comptait conclure l’accord d’ici une semaine ou deux, ce qui pourrait bien être sa dernière incursion dans le crypto, du moins pour le moment.

Comme indiqué, l’item à vendre comprenait une "application mobile, une application Web, un MVP développé" et un "ensemble complet de documents d'investissement qui sont "conçus et approuvés par les banquiers d'investissement".

Sponsy est une plateforme développée pour faciliter les transactions de sponsoring et les rendre transparentes à l'aide de la blockchain. Cependant, son aspect central est toujours centralisé et "il ne nécessite aucun composant crypto ou blockchain pour fonctionner".

Le projet a manqué l'engouement initial pour les ICO de 2017, apparemment en raison des conseils de leur avocat, qui leur a dit de ne pas vendre de jetons tant qu'ils n'auraient pas un produit en état de marche. «Je lui ai demandé pourquoi, parce que j'ai vu tellement de projets qui n’avait aucun produit, et pourtant ils ont réussi à lever des dizaines de millions de dollars», avait déclaré Komar au Financial Times.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles