Accueil Actualités

Japon: plus de réglementations à venir pour les exchanges cryptos

Par Tim Alper
Japon: plus de réglementations à venir pour les exchanges cryptos 101
Source: iStock/Nuthawut Somsuk

Le régulateur financier du Japon, la Financial Services Agency (FSA), devrait modifier les lois existantes concernant les cryptomonnaies.

De nombreux médias dans le pays ont rapporté que la FSA réfléchit à présent à des changements qui rendront plus difficile pour les investisseurs de spéculer sur les marchés cryptos.

Bien que la FSA n'ait pas encore précisé quelles lois du pays elle chercherait à modifier, elle a déjà demandé au gouvernement de modifier la loi concernant les services de paiement, ce qui implique que tous les nouveaux exchanges doivent obtenir des licences approuvées par la FSA.

Cette année, la FSA a intensifié ses efforts pour réduire le trading anonyme, le blanchiment de capitaux via les exchanges et ce qu’elle considère comme des systèmes de sécurité laxistes utilisés par les exchanges du pays. Ses activités de maintien de l'ordre se sont intensifiées en 2018, de nombreux grands exchanges ayant été obligés d’appliquer des ordonnances d'amélioration de leur activité, et d'autres étant contraints de suspendre leurs opérations ou bien encore de refuser des licences.

Pendant ce temps, le plus grand groupe d’exchanges cryptos possédant une licence au pays, l'Association de change virtuelle du Japon (JVCEA) a déposé une demande officielle auprès de la FSA pour devenir une association commerciale de fonds réglementés, en accord avec la loi du pays en vigueur.

L'association s'attend à ce que la FSA prenne jusqu'à deux mois pour examiner sa demande et a proposé toute une gamme de réglementations pour ses membres, y compris des interdictions de cryptomonnaies «anonymes», des audits obligatoires, une sécurité renforcée et des mesures anti-blanchiment d’argent complètes.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles