22 mars 2022 · 3 min read

Les exchanges japonais simplifient leur processus de listing

Les bourses cryptos japonaises s’apprêtent à élargir la sélection de crypto-actifs proposés sur leurs plateformes - après qu'un organisme d’auto-gouvernance a dévoilé des plans pour "rationaliser" le processus de cotation.

Source: AdobeStock / Koki Yamada

Selon CoinPost, ainsi que Nikkei et Bloomberg Japan, les 31 membres de la Japan Virtual and Cryptoassets Exchange Association (JVCEA) prévoient de créer une "liste verte" de 18 "cryptomonnaies populaires" dans le courant du mois. À l'heure actuelle, certains des plus grands exchanges du pays proposent moins de 10 jetons, et une seule - GMO Coin - en propose 20.

En vertu de la réglementation actuelle de la JVCEA, les exchanges doivent soumettre des demandes de listing de jetons auprès d’un organisme central qui statue sur les demandes individuelles. Mais selon la nouvelle réglementation proposée, toutes les bourses titulaires d'une licence d'exploitation seraient libres d'ajouter des jetons "inscrits sur la liste verte" à leurs plateformes.

La liste comprendra - selon les rumeurs - des actifs à forte capitalisation telles que le Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), XRP et Litecoin (LTC).

Cette liste pourrait également être étendue à d'autres actifs à une date ultérieure, et les jetons pourront être ajoutés s'ils ont été cotés par au moins trois bourses nationales. Les jetons en question devront également avoir été cotés sur une bourse membre de la JVCEA pendant au moins six mois avant leur inscription sur la liste verte."

Les médias ont noté qu'une quinzaine de crypto-actifs répondent actuellement à ces critères.

L'organisme a déclaré qu'il agissait dans le but de stimuler la compétitivité mondiale.

Genki Oda, fondateur et PDG de la bourse BITPoint et vice-président de la JVCEA, a déclaré que "seule une poignée" d’exchanges japonais étaient actuellement rentables "parce que l'approbation des cryptomonnaies prend beaucoup de temps".

Il a déploré que :

"Les utilisateurs se sont précipités vers les exchanges à l'étranger. Notre objectif est d'éliminer le laps de temps nécessaire au listing d'un jeton et de rapprocher le secteur des normes mondiales."

L'organisme a également évoqué la possibilité d'élargir sa composition, le géant américain de l’industrie crypto Coinbase étant évoqué comme un nouveau membre possible.

Actuellement, il faut généralement plus de six mois à la JVCEA pour évaluer une demande de cotation d'un nouveau jeton - y compris dans le cas de jetons déjà traités par des membres de la JVCEA.

Le JVCEA agit en étroite collaboration avec le régulateur financier - l'Agence des services financiers - qui a certainement été consulté avant cette prise de décision.

Les médias ont noté que les demandes de listing se sont accumulées. "En octobre, plus de 80 demandes attendaient d'être approuvées", écrit le Nikkei.

Le JVCEA a affirmé que sa décision lui permettrait de déployer "davantage de ressources" pour "approuver les nouvelles cryptomonnaies ainsi que les "Initial Coin Offering" (ICO) et les "Initial Exchange Offering" (IEO).

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: