Selon JPMorgan, la dominance de l’USDT est mauvaise pour le marché des cryptomonnaies

Matthieu Dumas
| 2 min read

Dans un rapport publié jeudi dernier, JPMorgan estime que la domination de la stablecoin est « néfaste » pour le marché, en raison des confrontations réglementaires auxquelles elle fait face. Le rapport indique aussi que d’autres stablecoins, comme l’USDC, qui respectent les règlementations de plusieurs juridictions, devraient gagner des parts des marchés.

Tether, trop risqué ?


JPMorgan estime que la domination du Tether sur le marché pourrait avoir des conséquences graves si Tether ne se pliait pas aux règles en vigueur, et estime même que cela pourrait avoir un impact sur le marché crypto dans son ensemble :

« La concentration croissante du Tether au cours de l’année écoulée est risquée pour l’univers des stablecoins et l’écosystème des crypto-monnaies de manière plus générale. Le Tether est principalement à risque en raison de son manque de conformité et de transparence. »

Le rapport note que Tether a récemment connu une croissance impressionnante en termes de capitalisation et de part de marchés. En effet, la semaine dernière, l’émetteur du stablecoin a déclaré un bénéfice impressionnant de 2,85 milliards de dollars pour le trimestre précédent, et que Tether avait atteint une capitalisation boursière de 100 milliards de dollars.

Le stablecoin a également bénéficié des « problèmes » d’autres stablecoins tels que l’USDC et le BUSD de Binance, toujours selon le rapport.

USDC, le prochain leader mondial ?


Le rapport mentionne que toutefois, d’autres stablecoin conformes aux règles pourraient devenir plus populaires, et gagner en part de marchés, car plus transparentes et plus propices à se plier aux règles des gouvernements.

Le rapport site par exemple l’USD Coin (USDC) comme potentiel prochain leader du marché des stablecoins parce que :

« [USDC] semble chercher à se développer dans d’autres juridictions et à se préparer de manière proactive aux prochaines réglementations sur les stablecoins. »

JPMorgan estime que ces caractéristiques lui permettront de gagner la confiance des investisseurs et des régulateurs. Cette dynamique pourrait entraîner une redistribution des parts de marché en faveur de stablecoins qui non seulement garantissent la stabilité et la sécurité financière, mais qui sont aussi en phase avec les cadres législatifs en évolution.

Selon le PDG de Circle, Jeremy Allaire, environ 70% de l’adoption de l’USDC provient de pays en dehors des États-Unis, avec une croissance importante dans des régions telles que l’Asie, l’Amérique Latine et l’Afrique. Par ailleurs, Circle a récemment conclu un partenariat avec SBI Holdings pour promouvoir l’adoption de l’USDC et des services Web 3 au Japon.

Ces tendances soulignent l’importance de l’USDC comme outil de stabilité et de transparence dans les marchés émergents et en développement​​, mais aussi la volonté de Circle de jouer un rôle de premier plan dans le monde des stablecoins.


Source : Bloomberg, CoinDesk, CoinTelegraph


Sur le même sujet :

S&P Global attribue l’une des pires notes à Tether et son USDT dans le cadre de son rapport sur la stabilité des stablecoinsTether publiera ses données de réserve en temps réel dès 2024

Circle s’associe à SBI Holdings pour booster la présence de son USDC au Japon