Accueil ActualitésCommuniqués de Presse

Keplerk, la killer app pour acheter du Bitcoin dans les points de vente français et belges!

Par Keplerk
Keplerk, la killer app pour acheter du Bitcoin dans les points de vente français et belges! 101

On savait la Fintech française de référence dans le monde des crypto rusée, mais Keplerk n’en a pas fini d’innover avec la nouvelle version de son application, produit d’une longue réflexion afin de répondre encore plus aux attentes de ses utilisateurs.

Comme aime à le dire Benjamin, Head of product de la jeune firme, “de 18 à 77 ans, tous les citoyens doivent être en capacité d’utiliser notre application, que l’on a conçu à partir de l’expérience utilisateur”.

Une interface utilisateur ergonomique et fonctionelle

Revue de bout en bout pour en faciliter son accès et son utilisation, c’est d’abord l’interface qui a fait l’objet d’un relooking complet. Afin de simplifier l’achat de Bitcoin et le rendre accessible aux plus novices d’entre nous comme aux expérimentés, Keplerk a misé sur un développement natif sur iOS et Android dans le but de rendre la navigation fluide. Pour aller encore plus loin, la start-up réalise des mises à jour tous les quinze jours afin d’améliorer en continue son interface. Le tout, assorti d’un service client disponible et au service des utilisateurs, afin de garantir le support. Enfin, en plaçant l’utilisateur au centre de la démarche de conception, Keplerk est fier de présenter officiellement sa nouvelle image de marque, plus proche de ses utilisateurs, à la manière des applications les plus connues aujourd’hui.

Une “killer app” unique

Keplerk a frappé un grand coup en démarrant son épopée internationale, d’abord au Luxembourg et en Belgique, avant de conquérir le reste du monde. Afin de conserver une expérience utilisateur optimale, la fintech a opté pour une conception sur-mesure de son application et une adaptation à la langue de chaque pays. Déjà traduite en anglais et en flamand, l’application a pour objectif d’être transposable dans l’ensemble des pays du globe afin de démocratiser globalement l’achat de Bitcoin à travers le monde. Grâce à des méthodes agiles et une performance inégalable du support, nul doute que les utilisateurs sauront apprivoiser l’application au quotidien. De la même manière qu’Uber a su fidéliser ses clients et rendre l’acte de commander un VTC naturel au quotidien, Keplerk entend permettre à toutes et tous d’acheter et de vendre du Bitcoin sans limites. En plus de ces deux fonctionnalités uniques sur le marché, la jeune pousse française propose aussi à ses utilisateurs de stocker ses bitcoins sur le Wallet dédié, et ce, en toute sécurité.

Une application récompensée par ses utilisateurs

L’application Keplerk est devenue au fil des mois un blockbuster des app préférées des utilisateurs iOS et Android, de quoi hisser l’achat et la vente de bitcoins au même niveau que des grands noms tels que TripAdvisor ou les applications des banques traditionnelles. Grâce à des efforts payants en terme de rénovation de l’interface utilisateur et d’ajouts de fonctionnalités essentielles et différenciantes sur le marché Keplerk figurait en janvier 9ème dans le classement des applications de la catégorie finance sur l’App Store. Sans compter sur les commentaires des utilisateurs avec des notes allant de 4,3 à 5 et qui soulignent majoritairement la qualité du support, sur lequel la fintech mise beaucoup.

Alors que Keplerk dénombre déjà plus de 1 000 téléchargements quotidiens, l’avenir semble radieux pour l’achat et la vente de Bitcoin, et leur succès ne risque pas de s’arrêter de si tôt.

Autre nouveauté importante : la possibilité de revendre vos bitcoins sera bientôt disponible, vous permettant ainsi de créditer très simplement votre compte bancaire directement via l'application Keplerk.

N’attendez plus, l’achat de Bitcoin n’a jamais été si près de chez vous, téléchargez vite l’application sur iOS ou Android et entrez dans l’aventure!

_______________

Ceci est un article sponsorisé.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles