La star de Shark Tank, Kevin O’Leary, révèle la composition de son portefeuille crypto en 2023

Ruholamin Haqshanas
| 4 min de lecture
Image Source: CNBC

L”investisseur milliardaire et star de Shark Tank, Kevin O’Leary, a révélé qu’il investissait toujours dans la crypto malgré la débâcle de FTX et l’effondrement du marché qui s’en est suivi.

Dans un commentaire à Business Insider, O’Leary a déclaré que Bitcoin était son actif le plus performant jusqu’à présent cette année, suivi d’autres altcoins, dont Matic (Polygon).

La cryptomonnaie phare est en hausse de plus de 70 % depuis le début de l’année (YTD), surpassant les principaux indices boursiers et matières premières.

BTC se négocie actuellement autour de 27 900 $ et est en augmentation de plus de 25% au cours du mois dernier.

De même, Matic, le jeton natif de Polygon, la populaire solution de couche 2 d’Ethereum, a augmenté de plus de 40 % depuis le début de l’année. Il se négocie actuellement à 1,15 $, en hausse d’environ 2 % au cours de la dernière journée.

La flambée des prix des actifs cryptos de cette année survient après que BTC a perdu près de 65% en 2022 à la suite des effondrements très médiatisés de projets cryptos et de fonds spéculatifs, dont FTX, qui était autrefois le troisième plus important exchange du marché.

O’Leary était l’une des nombreuses célébrités qui ont promu FTX de manière agressive en ligne.

Lorsque O’Leary a commencé à promouvoir FTX, il avait déclaré que les systèmes de conformité de FTX l’avaient convaincu à investir dans l’exchange.

Il a récemment révélé qu’il avait été payé environ 15 millions de dollars pour promouvoir l’exchange aujourd’hui disparu. Cependant, après les impôts, les frais d’agents, un investissement en capital de 1 million de dollars dans FTX et l’utilisation de 10 millions de dollars pour acheter de la crypto maintenant inacessible sur FTX, il ne lui reste plus grand-chose de cet argent, a affirmé O’Leary.

Les investisseurs de FTX ont intenté un recours collectif contre Sam Bankman-Fried, le fondateur et ancien PDG de l’exchange, ainsi que plusieurs célébrités qui ont promu la plateforme.

Les célébrités impliquées incluent Kevin O’Leary, les Golden State Warriors, Shaquille O’Neal, Udonis Haslem, David Ortiz, Naomi Osaka, etc.

O’Leary transfère ses actifs cryptos au Canada

O’Leary a également révélé qu’il avait déplacé tous ses actifs cryptos vers l’exchange crypto canadien réglementé WonderFi.

Sa décision survient alors que WonderFi, Coinsquare et CoinSmart ont récemment annoncé leur fusion pour créer la plus grande plateforme réglementée de trading d’actifs cryptos au Canada avec plus de 1,65 million d’utilisateurs enregistrés.

Selon O’Leary, la pression réglementaire croissante sur Binance et Coinbase est une indication que les décideurs s’en prennent aux sociétés cryptos après le fiasco FTX.

“En parlant aux sénateurs après les audiences [de décembre], j’ai réalisé à quel point ils étaient frustrés”, a déclaré O’Leary à Insider. 

Ils ont dit aux régulateurs “occupez-vous d’eux”, et tout d’un coup, nous avons une montagne de mesures d’exécution.”

Pas plus tard que la semaine dernière, la SEC a envoyé un “avis Wells” à Coinbase, menaçant l’exchange de poursuites judiciaires concernant certains de ses actifs numériques répertoriés, son service de staking Coinbase Earn, Coinbase Prime et Coinbase Wallet.

Par la suite, la CFTC a annoncé qu’elle poursuivait Binance et le fondateur Changpeng “CZ” Zhao sur la base d’allégations selon lesquelles l’exchange offrait sciemment des produits dérivés cryptos non enregistrés aux États-Unis en transgression de la loi.

Dans une interview avec Kitco News plus tôt cette année, le milliardaire a affirmé que toutes les sociétés et exchanges cryptos non réglementés finiront par disparaître et qu’un marché réglementé finira par émerger.

Il a déclaré que la crypto n’est pas mauvaise en soi, ce sont plutôt tous les “joueurs voyous et les exchanges non réglementés” et les jetons inutiles qui sont à blâmer.