Accueil Actualités

Kraken obtient l'accès à plus de 60 institutions avec une nouvelle entente

Par Linas Kmieliauskas
Kraken obtient l'accès à plus de 60 institutions avec une nouvelle entente 101
Jesse Powell, Kraken CEO. Source: une capture vidéo, Youtube, Real Vision Finance

Kraken, exchange basé à San Francisco, a annoncé avoir acquis Interchange, une société qui permet aux investisseurs institutionnels de "mieux surveiller et déclarer leurs avoirs en cryptomonnaies".

"La transaction crée la première plateforme de trading crypto de bout en bout au monde, et permet à Kraken de pouvoir profiter de l’expertise des cofondateurs d'Interchange et des vétérans de la crypto respectés Dan Held et Clark Moody", a déclaré la société sans donner de détails sur la transaction.

La bourse affirme que, conjointement avec Cryptowatch, Interchange "fournira aux investisseurs et aux traders une solution de bout en bout pour gérer et optimiser leurs portefeuilles".

Interchange offre des outils de comptabilité de portefeuille de niveau professionnel pour les marchés d'actifs numériques.

Selon Kraken, en moins d’un an, Interchange a élargi son portefeuille de clients à plus de 60 institutions, notamment des fonds de couverture et des administrateurs de fonds, tels que MG Stover, "le plus grand administrateur de fonds au monde pour les fonds d’actifs numériques".

Plus tôt en juillet, Kraken avait annoncé l’acquisition de Cryptofinance.ai, un outil logiciel permettant d’accéder aux prix et aux données du marché de plus de 50 bourses, tandis qu’en février, Crypto Facilities (maintenant Kraken Futures) était acquise.

La bourse affirme avoir plus de 4 millions d'utilisateurs, tandis qu'en 2018, elle a traité un volume de près de 90 milliards USD et son guichet OTC (en vente libre) a traité plus de 2 milliards USD de transactions.

Comme indiqué, la concurrence entre les bourses de cryptomonnaies s'intensifie. Notons Blockchain, principal fournisseur de crypto-portefeuilles, qui a annoncé hier sa propre plateforme de négociation, tandis que le trading a commencé sur la bourse décentralisée construite sur EOS, appelée eosfinex, et que bitFlyer a lancé une nouvelle plateforme pour leurs clients européens.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles