Accueil ActualitésActualités Bitcoin

L'hyperbitcoinization c'est quoi? On vous explique tout!

Par Guillaume Chanut
Hyperbitcoinization / Source: ThaiMyNguyen
Hyperbitcoinization / Source: ThaiMyNguyen

Aujourd'hui l'intérêt pour la doyenne des cryptomonnaies reste principalement spéculatif. Mais si l'on souhaite aller plus loin et étudier la potentielle adoption de Bitcoin par rapport à ses qualités intrinsèques, nous nous rendons rapidement compte que Bitcoin n'est pas qu'une évolution technologique. Bitcoin pourrait permettre la création de nombreux services et être utilisé au quotidien. Cette théorie a un nom, il s'agit de l'hyperbitcoinization et nous allons voir ce qu’elle représente aujourd’hui.

Aux origines de l’hyperbitcoinization

L'idée que Bitcoin soit adopté comme un mode de paiement dominant n'est pas nouvelle et avait déjà été imaginé par Hal Finney dont le premier tweet à propos de Bitcoin fêta récemment ses 11 ans. Derrière sa fameuse prédiction de la valeur d'un Bitcoin proche des 10 millions de dollars se cache une véritable confiance envers les caractéristiques de Bitcoin qui en font comme nous allons le voir, une monnaie unique. Bitcoin est en effet considéré par beaucoup comme une monnaie dure, discours qui a notamment été relayé par "The Bitcoin Standard" ou "The Bullish Case For Bitcoin". Ces caractéristiques intéressantes qui appuient ces discours seraient les suivantes:

La rareté des unités de cette monnaie, notamment liées à un coût de production. Aujourd'hui nos monnaies fiat peuvent être techniquement produites à l'infinie puisque qu’il s’agit de l’imprimerie de billets. Au contraire Bitcoin nécessite la dépense d’électricité et la mise en concurrence de nombreux mineurs.
La durabilité de la monnaie. Il doit être possible de stocker sur de longues périodes les unités de cette monnaie, en opposition aux matériaux fragiles ou denrées périssables par exemple.
Des unités de cette monnaie doivent être transportables et transmissibles. De plus en plus de services permettent la transmission de bitcoins simplement à travers le monde.
Résistant à la censure. Il est possible aujourd'hui de réaliser des transferts de valeur échappant à toute censure de la part de quelque tiers de confiance. 

Nous remarquons rapidement que Bitcoin embrasse la plupart de ces caractéristiques, même s’il est encore tôt pour définir le statut de cette cryptomonnaie. En effet la capacité de cette dernière à être une réserve de valeur fait toujours débat, principalement due à sa très forte volatilité aujourd'hui. Ce qui manque principalement à Bitcoin finalement n'est qu'une plus grande longévité, permettant stabilisation, test de sa durabilité et établissement de la cryptomonnaie dans l'histoire.

Lire aussi: Quel sera le prix du Bitcoin à la fin de 2020? Nos followers Twitter ont répondu.

Qu'est-ce que l'hyperbitcoinization ?

L'hyperbitcoinization est donc une théorie partagée par la communauté d'enthousiastes sur l'adoption de Bitcoin dans notre quotidien. Cela concerne notamment l'utilisation de Bitcoin comme moyen de paiement mais pas seulement comme nous allons le voir. En effet Bitcoin peut être plutôt utilisé comme réserve de valeur dans certaines économies, notamment soumises à des hyperinflations. Mais Bitcoin permet également l'ancrage temporel de données, puisque c'est avant tout un serveur horodaté.

Les applications à Bitcoin sont donc très nombreuses d'après ses partisans. Aujourd'hui encore ce sont principalement des expériences à petite échelle qui sont réalisées, mais Bitcoin pourrait devenir plus qu'une simple monnaie. Nous retrouvons notamment la certification de biens ou de documents, la gestion de supply chain et plus particulièrement dans le cadre des transports. Ces usages ne font pas l’unanimité et il reste difficile de prédire de manière précise le futur de ces derniers.

La fin des monnaies fiat ? 

Mais si hyperbitcoinization il y'a, ce sera au détriment des monnaies fiats qui sont aujourd'hui largement utilisés pour les échanges de valeur. Si ces dernières semblent être très efficaces aujourd'hui pour transférer de la valeur dans l'espace, la facilité de leur production les rend inefficaces pour conserver cette même valeur dans le temps. En effet l'inflation des monnaies fiduciaires même si faible dans les grandes économies telles que les nôtres, est extrêmement dangereuse ailleurs. En 2019 nous observons des inflations d'environ 50% en Iran, Argentine ou au Soudan par exemple. Sans oublier le Venezuela dont l'inflation peine à être étudié, mais estimé à environ 39 000% par Trading Econonomics. 

Les banques centrales ont partagé leurs intérêts en 2019 à développer des cryptomonnaies étatiques ou gérées par des banques centrales. Si les détails de ses projets ne sont pas encore publics ou totalement définis, cette prochaine décennie semble être leur vision. Mais ces monnaies seront calquées sur les modèles que nous connaissons aujourd'hui et bénéficieront seulement d'innovations techniques. Ces derniers pourront notamment faciliter la lutte contre le blanchiment ou les transferts entre deux entités. Néanmoins les fondations économiques et l’émission resteront les mêmes et garderont avec elles leurs principaux défauts. Plus préoccupants, certains analystes mettent en lumière que le développement de ces cryptomonnaies puissent faciliter à long terme la mise en place de censures.  

Lire aussi: Comment les jumeaux Winklevoss sont devenus milliardaires en Bitcoin.

L'hyperbitcoinization dans le monde

Pour observer et mesurer l'hyperbitcoinization, il faut donc étudier l'adoption de Bitcoin par des communautés non pas pour une spéculation mais pour répondre à des besoins immédiats. Malheureusement pour les habitants de certains pays, l'accès à des monnaies dont l'inflation reste faible est très difficile. Aujourd'hui dans des pays faisant face à une surinflation telle que le Venezuela ou en crise comme très récemment l'Iran nous observons une certaine adoption du Bitcoin. En effet plus simple à obtenir que des monnaies fiats à faibles inflations comme le dollar américain puisque limité, le Bitcoin est parfois l'alternative pour les habitants. On peut l'observer notamment en étudiant les volumes des transactions sur des sites tels que LocalBitcoin, permettant l'échange pair-à-pair de cryptomonnaies, de manière locale. 

L'utilisation de Bitcoin pour des usages plus généralistes telles que les applications de donations qui se développent notamment en Afrique".. En effet nous pouvons citer l'activité de Jack Dorsey, fondateur et CEO de Twitter qui accompagne et investit dans différents projets liés à Bitcoin en Afrique. En Europe et même en France il existe des startups développant des services tournés uniquement vers Bitcoin. Faciliter son usage et sa compréhension est un objectif certain mais ils cherchent également à développer sur Bitcoin les utilisations de demain. Si Bitcoin est encore jeune, pour certains de ses défenseurs il pourrait se développer de la même manière qu'Internet, avec ses propres caractéristiques en plus. 

Voilà pour cette présentation de ce qu'est l'hyperbitcoinization, la révolution qu'elle représente et ses potentiels usages. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou remarques dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.    

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles