Accueil ActualitésCommuniqués de Presse

L’Olympique de Marseille rejoint Sorare, le jeu de fantasy football mondial

L’Olympique de Marseille et Sorare, le jeu de fantasy football mondial
Photo: AdobeStock

Depuis des décennies, les collectionneurs peuvent acheter et échanger des cartes de joueurs de football dans le monde physique. Le jeu de fantasy football Sorare a créé une plateforme en ligne sur laquelle les utilisateurs peuvent librement acheter et vendre des objets de collection numériques rares représentant des joueurs de football sous forme de carte. Les scores des cartes de l’Olympique de Marseille (OM) dépendent de la performance du joueur lors de ses matchs avec le club.

L’Olympique de Marseille rejoint Sorare, le jeu de fantasy football mondial 101

Tous les joueurs de l’Olympique de Marseille vont être tokenisés et listés sur la plateforme de fantasy football mondiale Sorare en tant que cartes de collection numériques en édition limitées à partir du 28 juillet. La blockchain Ethereum est utilisée pour établir qui est propriétaire de la carte numérique à un moment donné et garantie la rareté numérique des cartes. Elle permet de créer un nouveau niveau de sécurité et de liberté pour les joueurs.

L’OM est le seul club francais à avoir gagné la ligue des champions à rejoindre Sorare. Il rejoint de nombreux clubs et ligues dont la Jupiler League Belge, la MLS, la K League et plus de 76 clubs football. Développer une présence sur Sorare permet à l’OM de développer sa marque auprès d’une audience mondiale de gamers mais également une nouvelle source de revenus jusque là inexistante grace au licensing sur la blockchain.

Pour chaque joueur et chaque saison, Sorare émet une carte de joueur unique, dix cartes de joueur Super Rare et 100 cartes de joueur Rare. Ces cartes peuvent ensuite être utilisées dans le jeu de fantasy football pour participer aux compétitions chaque semaine. Les utilisateurs sont ensuite classés en fonction du score de leurs équipes et peuvent gagner des récompenses chaque semaine. La technologie blockchain leur permet d’échanger leurs cartes sur le marché secondaire ou sur d'autres plateformes numériques de collection. C’est une promesse de sécurité et de liberté pour les joueurs à travers l’infrastructure d’un jeu ouvert.

Nicolas Julia, CEO de Sorare, explique:

“Nous avons une communauté française de managers Sorare très active et nous sommes ravis de leur permettre de jouer avec des cartes de l’OM sur notre plateforme. Merci à l’Olympique de Marseille de croire en notre vision d’un fantasy football mondial et au développement de cartes numériques rares en tant que nouvel objet de collection. C’est une étape importante dans notre ambition d’avoir une couverture totale des clubs de Ligue 1.”

Rachel Clouet, Head of Licensing de l’Olympique de Marseille, commente:

“Sorare est une plateforme de jeu unique qui mêle deux fortes tendances dans le icensing sportif : le fantasy football et les objets de collection numériques. Avec une base d’utilisateur jeune, croissante et internationale, il était évident pour un club comme l’Olympique de Marseille d’être présent aux côtés du leader des jeux blockchain. Sur la plateforme Sorare, nos supporters vont interagir avec leurs joueurs préférés. Et, de par son rayonnement international, les utilisateurs Américains et Asiatiques du jeu vont pouvoir mieux apprendre à connaitre nos joueurs, notre club et notre marque.”

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles