La crise des crypto-monnaies va s’accélérer si la chose suivante se produit : analyse d’un expert

Tim Alper
| 3 min de lecture
Source : Leungchopan/Adobe

Selon un chercheur japonais de renom, les effondrements des crypto-monnaies pourraient s’accélérer si le bitcoin (BTC) ne parvient pas à se maintenir à la barre des 17 000 dollars pendant une longue période.

L’affirmation a été faite sur la plateforme japonaise de crypto-monnaies bitbank par Yuya Hasegawa, un analyste de marché. Celle-ci a par la suite été rapportée par le média japonais CoinPost. Dans son analyse, Hasegawa a noté que, malgré les pressions récentes, le marché des crypto-monnaies ne s’est pas effondré ” de façon significative “. Ce qui est une bonne nouvelle pour les détenteurs de crypto-monnaies.

Mais Hasegawa a fait remarquer que si les prix du bitcoin “ne parviennent pas à se maintenir au niveau de 17 000 dollars, les ventes pourraient s’accélérer à court terme.”

Volumes d’échanges sur trois mois chez bitFlyer, la plateforme de crypto-monnaies leader du marché japonais. (Source : CoinGecko)

L’analyste japonais a souligné que les mesures liées à la politique monétaire en Europe et surtout aux États-Unis ont eu un effet direct sur les prix des crypto-monnaies. Yuya Hasegawa a ajouté que les marchés du BTC ont baissé comme une réponse directe et apparente à la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis.

Cependant, pour certains analystes sud-coréens, les politiques de taux d’intérêt devraient être révisées au début de l’année prochaine. Si cela devait se produire, la “stabilisation” des chiffres de l’inflation “au cours du premier semestre de l’année prochaine” pourrait faire augmenter la demande pour le BTC et pour les autres jetons.

Prix du BTC le 19/12/2022. (Source : CoinMarketCap)

Est-ce que de bonnes nouvelles au Japon pourraient empêcher la chute des crypto-monnaies ?

Depuis quelques jours, le prix du bitcoin au Japon sont stimulés par une hausse de la part de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO), le plus grand fournisseur d’énergie du pays.

En effet, les médias ont rapporté la semaine dernière que TEPCO envisageait de se lancer dans le secteur de l’exploitation minière du bitcoin. Pour ce faire, l’entreprise souhaite utiliser le surplus d’électricité pour alimenter les plateformes de minage.

Cette nouvelle tombe à pic, car un certain nombre de sociétés minières japonaises cherchent toujours des solutions au ralentissement de leurs activités. En début de l’année, ces sociétés minières avaient reçu l’ordre de cesser leurs opérations minières en Russie.

Au Japon, la croissance du secteur minier du BTC a été limitée par le prix relativement élevé de l’électricité.

Mais les nouvelles mesures prises par la TEPCO pourraient bien changer la donne. Selon les médias, TEPCO a conclu un accord avec la société de semi-conducteurs Triple-1. Par ailleurs, une société nommée Agile X participerait également au projet, qui débutera par un pilote dans les locaux de TEPCO à Tokyo.

Le groupe a parlé d’un plan visant à créer des centres de minage du bitcoin “dans tout le pays”.

Il est probable que ces actualités positives fassent grimper le prix du BTC au Japon. Mais Hasegawa a prévenu que les pressions en provenance de l’étranger continueraient probablement à tirer le cours de la crypto vers le bas.

L’analyste a prédit qu'”à moyen terme”, les chercheurs de bitbank “anticipent une lutte acharnée entre les attentes d’un ralentissement du rythme des hausses des taux d’intérêt de la Réserve fédérale et les préoccupations concernant l’économie.”