La huitième ville du Brésil approuve le projet de paiement d’impôts en cryptomonnaie

Tim Alper
| 2 min de lecture
Source: Ewan Kennedy/Unsplash

Les villes brésiliennes sont de plus en plus promptes à proposer à leurs citoyens la possibilité de payer leurs impôts locaux en cryptomonnaie. La huitième plus grande ville du pays est prête à permettre à ses résidents de régler leurs factures en Bitcoin (BTC) et autres cryptos à partir de l’année prochaine.

Selon CNB, il s’agit de la ville de Curitiba, la capitale du Paraná et la plus grande ville du même État (plus de 1,9 million d’habitants). Le média a rapporté qu’une proposition de paiement des impôts en cryptomonnaies a été présentée par la conseillère Noemia Rocha. Cette proposition de la conseillère a été “approuvée à l’unanimité” par le conseil municipal lors d’une réunion cette semaine, ouvrant la voie à une mise en œuvre dès 2023.

Les experts juridiques ont noté que plusieurs obstacles administratifs pourraient bien se dresser sur le chemin de la ville. La législation brésilienne interdit en effet actuellement aux organismes publics de détenir des fonds ou d’accepter des paiements dans une monnaie autre que le real brésilien (BRL).

Toutefois, le conseil municipal a déclaré qu’il pensait être en mesure de surmonter les obstacles juridiques en vue d’un déploiement en 2023. Il a également déclaré qu’il autoriserait “tous les paiements” effectués à la ville en cryptomonnaie.

D’autres villes brésiliennes sont-elles prêtes à accepter les paiements d’impôts en crypto ?

Au début du mois, Rio de Janeiro a dévoilé son propre plan visant à permettre aux citoyens d’accepter les cryptomonnaies pour payer une taxe foncière connue sous le nom d’IPTU (taxe urbaine sur les bâtiments et les terrains). Le maire pro-crypto de cette même ville a déjà déclaré qu’il souhaitait que les cryptomonnaies représentent 1 % de ses réserves de trésorerie. 

Le programme de paiement des impôts en crypto de Rio verra la ville désigner des entreprises cryptos en tant qu’entrepreneurs indépendants. Ces entreprises effectueront des conversions cryptomonnaie fiduciaire en temps réel, ce qui signifie que Rio recevra les paiements d’impôts en monnaie fiduciaire, quel que soit le mode de paiement choisi par les citoyens.

D’autres villes brésiliennes sont également désireuses d’explorer des solutions de paiement d’impôts en cryptomonnaies, car l’adoption continue de grimper au Brésil.

Dans l’Argentine voisine, la ville de Mendoza a commencé à accepter les paiements d’impôts dans un certain nombre de stablecoins à la fin du mois d’août. Plus récemment, la capitale Buenos Aires a indiqué qu’elle était prête à laisser les citoyens payer leurs impôts en cryptos.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: