14 Nov 2022 · 2 min read

La police des Bahamas lance une enquête et se met à la recherche d'une "faute criminelle"

La police des Bahamas a lancé une enquête sur l'échange crypto FTX, et recherche activement des preuves pour savoir si une "faute criminelle" a été commise.

Sam Bankman-Fried. Source: capture d'écran, HBO / YouTube

Selon un tweet de la police royale des Bahamas posté dimanche, une équipe d'enquêteurs financiers de la Financial Crimes Investigation Branch de la police travaille déjà avec le régulateur financier de la nation, la Securities Commission of The Bahamas.

L'objectif de cette équipe est "d'enquêter sur l'existence éventuelle d'une faute criminelle", indique le tweet.

La déclaration de la police des Bahamas s'ajoute à un communiqué de presse de la Commission des valeurs mobilières des Bahamas, publié ce week-end, sur la situation de FTX.

Dans le communiqué de presse, la Commission des valeurs mobilières a répondu aux déclarations publiques largement partagées de FTX selon lesquelles elle facilitait les retraits pour les clients bahaméens afin de se conformer à la réglementation locale. Cependant, selon la Commission des valeurs mobilières, les instructions de donner la priorité aux retraits pour les clients bahaméens sur les autres n'ont jamais été données.

"[...] ces transactions peuvent être qualifiées de préférences annulables dans le cadre du régime d'insolvabilité et entraîner par conséquent la récupération des fonds des clients bahaméens", indique la déclaration.

Elle ajoute que la Commission "ne tolère pas le traitement préférentiel de tout investisseur ou client de FTX Digital Markets Ltd. ou autre.

La dernière mise à jour du régulateur financier a été réalisée après que la même agence a déclaré le 11 novembre qu'elle avait "pris des mesures pour geler les actifs" détenus par FTX et par les entités qui étaient liées à FTX.

L'agence avait alors déclaré qu'elle estimait que le gel était "une mesure prudente" et qu'il visait à stabiliser l'entreprise et à sécuriser les actifs.

FTX a déposé une demande de faillite en vertu du chapitre 11 dans l'État américain du Delaware le 11 novembre. Le même jour, Sam Bankman-Fried, cofondateur de FTX, a quitté son poste de PDG de la société et a été remplacé par John J Ray III, avocat basé à Chicago.

Lire aussi: 
FTX piraté en interne ? Mouvements de fonds inexpliqués sur plusieurs portefeuilles de l'exchange
Cet ancien responsable du Trésor américain compare la chute de FTX à celle d'Enron

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: