01 Dec 2022 · 2 min read

La police et les procureurs sud-coréens quadruplent leurs dépenses pour acquérir des outils de surveillance du secteur crypto

Source: Scharfsinn86/Adobe

La police et les procureurs sud-coréens ont multiplié par quatre les sommes consacrées aux outils de surveillance dédiés au secteur crypto au cours des 12 derniers mois. 

Selon le Chosun Ilbo, les forces de l'ordre ont dépensé environ 2,4 millions de dollars en logiciels de surveillance crypto et en formations spécifiques dans ce domaine pour les agents au cours de l'année écoulée. L'année dernière, ce chiffre s'élevait à 653 000 dollars.

Les forces de police de tout le pays ont organisé des sessions pour la formation des unités spécialisées dans les cryptomonnaies, ce qui est à l’origine d’une augmentation des dépenses. Le média ajoute que les agents disposent désormais d'outils qui leur permettent de tracer les transactions en cryptomonnaies jusqu'aux adresses IP individuelles.

Ces outils leur permettent également de surveiller les détails des transactions cryptos en temps réel, d'examiner l'activité sur les exchanges et de vérifier les "informations sources" relatives aux transferts de fonds en cryptomonnaies.

Une partie de ces dépenses est probablement liée à la répression par les forces de police du trafic de drogue alimenté par les cryptomonnaies.

Les opérateurs du dark web ont en effet exploité des portails permettant aux acheteurs de trouver des revendeurs locaux et de payer en bitcoins (BTC) pour la livraison de stupéfiants. Si les portails darkweb existent toujours, la police a eu plus de chance pour mettre la main sur les dealers et les acheteurs de drogue.

Outils de surveillance des cryptomonnaies : la police sud-coréenne emploie les gros moyens

Les statistiques de l'Agence nationale de police (NPA) montrent que 1 174 des 3 033 délinquants arrêtés entre mars et mai de cette année ont utilisé des cryptomonnaies pour acheter ou vendre des stupéfiants. Cela représente une augmentation d’environ 32 % par rapport à la même période en 2021.

Le média note que la NPA a acquis des systèmes de suivi de cryptomonnaies pour son siège national, sa division d'enquête sur les stupéfiants et le crime organisé, et son département de criminalité économique.

Au niveau des autorités judiciaires, les départements suivants ont également investi dans des solutions de crypto-traçage : le bureau du procureur suprême, le bureau du procureur du district central de Séoul et le bureau du procureur du district oriental de Séoul.

Il est fort possible que les fonctionnaires des douanes aient réalisé leurs propres acquisitions, dans le cadre de leur lutte contre les activités de trading illégal, kimchi premium.

Des dépenses supplémentaires ont également été engagées par les agents qui enquêtent sur l’effondrement de l'écosystème Terra et sur le rôle que Terraform Labs a pu jouer dans cet incident. 

La police et les procureurs intensifient également leurs enquêtes sur les attaques présumées contre des cibles cryptos nationales, qu'ils soupçonnent de provenir de Corée du Nord.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: