. 3 min read

La SEC obtient 2,8 millions de dollars en procès pour manipulation présumée du prix des jetons crypto

Source : Bolovtsova / Pexels

La Securities and Exchange Commission (SEC) a remporté un procès qui l’opposait à la société Hydrogen Technology Corp. et son ancien PDG. Le régulateur américain des valeurs mobilières a accusé cette entreprise d’avoir manipulé le prix des crypto-monnaies. Ayant remporté le procès, la SEC a obtenu du tribunal que l’entreprise verse une amende de 2,8 millions de dollars.

La SEC remporte un procès pour manipulation des prix des crypto-monnaies

Au cours du procès qui opposait la SEC à l’entreprise Hydrogen Technology Corporation et son ancien PDG Michael Ross Kane, un juge du tribunal de district de New York a rendu une décision en faveur du régulateur financier américain. Le 20 avril dernier, la SEC a obtenu le paiement de 2,8 millions de dollars en guise de réparations et de sanctions civiles.

La sentence du juge répartit le montant de la sanction en deux parties : environ 1,5 million de dollars en guise de la restitution des bénéfices enregistrés sur une action illégale, et une pénalité de plus d’un million de dollars.

Michael Kane, le PDG de la société, a aussi accepté de payer une amende individuelle d’environ 260 000 $.

Le procès qui dure depuis sept mois

La plainte du régulateur avait été déposée il y a sept mois, en septembre 2022. La SEC reprochait à Kane d’avoir utilisé le négociateur d’Hydrogen, Moonwalkers Trading Limited, pour mettre en place un stratagème destiné à manipuler le volume et le prix de son jeton ERC-20, Hydro (HYDRO).

Selon la SEC, M. Kane et Tyler Ostern, le dirigeant de Moonwalkers Trading Limited ont collaboré pour établir une fausse apparence d’une activité de marché robuste. Ils avaient ainsi distribué des jetons HYDRO par le biais des parachutages (airdrops), des ventes directes et des programmes de primes sur le marché en 2018.

Le marché faussement solidifié aurait permis à la société Hydrogen de récolter un bénéfice de plus de 2 millions de dollars. Lorsque le régulateur a déposé sa plainte, M. Ostern a accepté un règlement rapide de l’affaire et payer 41 000 $.

La société Hydrogen et son ancien PDG Kane sont désormais soumis aux conditions du règlement. Ils ne peuvent de ce fait plus contester les accusations accablantes de la SEC.

Ceux-ci se verront refuser le droit de vendre des crypto-monnaies Hydro supplémentaires. Cette interdiction sera levée si la crypto passe avec succès le test Howey et si la SEC délivre une nouvelle autorisation.

Toutefois, Michael Kane peut toujours prendre part au marché plus large des crypto-monnaies. Il peut donc acheter et vendre des altcoins sur le plan personnel.

Suivez nos liens d’affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux :