20 sept. 2022 · 2 min read

La SEC reconnaît la compétence du gouvernement américain sur le réseau Ethereum

Plusieurs rumeurs colportées après la mutation d’Ethereum vers les PoS laissent entendre que la crypto serait désormais classée comme un titre. De ce fait, toutes les transactions sur Ethereum requièrent désormais l’aval du gouvernement Américain.

Ethereum est l’un des actifs qui suscitent le plus le débat ces derniers jours non seulement en raison de la grande mutation baptisée « the merge », mais également à cause de sa place de deuxième au classement des meilleures crypto-monnaies.

La SEC considère Ethereum comme un titre

Dans un procès contre l’influenceur Ian Balina, la SEC a déclaré la compétence du gouvernement américain dans les transactions ETH. Elle se base sur le fait que la majorité des nœuds soit gérée dans le pays. Aux dernières nouvelles, Balina aurait distribué des crypto-monnaies Ethereum non enregistrées en 2018, violant ainsi la paternité du gouvernement sur les jetons.

Même si ce dernier a nié et déclare avoir tout fait en toute légalité, la communauté des utilisateurs s’en est saisi de l’affaire et donne raison à la SEC dans sa démarche. Lors de ce procès, la SEC a déclaré qu’elle avait le droit de poursuivre monsieur Balina à cause de son droit à connaitre des affaires d’Ethereum.

Bon nombre d’investisseurs ayant pris part au pool d’investissement initié par Balina seraient basés aux États-Unis. Le réseau de nœuds blockchain qui a procédé à la vérification des ETH des contributeurs indiquait une plus forte concentration au États-Unis. En réalité, plus de 42,56 % de ces nœuds, soit 3340 sur 7819 résident aux Etats-Unis, ce qui donne raison aux plaintes de la SEC. Le reste des nœuds se répartit entre plusieurs autres pays.

Quelle incidence la déclaration de la SEC a sur le réseau Ethereum ?

Selon certains professionnels, la plainte se fera certainement remarquée malgré les assurances que la SEC a essayé de donner. En effet, son intervention par la suite n’a pas vraiment rassuré la communauté des investisseurs.

En rappel, la dernière fusion sur le réseau Ethereum a laissé les investisseurs dans l’impasse. Certains sont réticents à l’idée d’investir sur le jeton ETH à cause d’une possible centralisation du fait de la déclaration de la SEC. Ils s’attendaient aussi à ce que l’autorité de la SEC sur les jetons lui confère une certaine sécurité. Pendant ce temps, d’autres personnes s’intéressent au mécanisme de la décentralisation d’ETH.