La société crypto Genesis se bat pour lever des capitaux frais et serait en pourparlers avec Binance

Source: AdobeStock / kirill

Les difficultés continuent de s'accumuler pour la société de trading crypto Genesis, notamment pour l’obtention de fonds frais destinés à son unité de prêt - ce qui pourrait la diriger vers la faillite. 

Selon Bloomberg, citant des personnes proches du dossier, la société aurait passé les derniers jours à la recherche d'un financement minimum d'un milliard de dollars, mais apparemment sans succès.

Un important exchange crypto aurait été impliqué dans les pourparlers, mais aucun accord n’aurait été signé, suggère l’article, précisant :

L'effort de levée de fonds "comprenait des discussions sur un investissement potentiel de la part de Binance, [...] mais le financement n'a pas réussi à se matérialiser jusqu'à présent ."

Comme indiqué, Genesis avait demandé un prêt d'urgence de 1 milliard de dollars avant de clôturer les rachats pour les clients la semaine dernière. La société a admis être confrontée à un "manque de liquidités dû à certains actifs illiquides dans son bilan", tout en faisant face à une "ruée continue sur les dépôts, principalement due aux programmes de détail et aux partenaires" et aux "clients institutionnels qui testent les liquidités”.

L'incapacité à lever des fonds suffisants pourrait entraîner des problèmes majeurs pour la société. Les sources anonymes qui se sont adressées à Bloomberg auraient révélé que ,

Genesis a averti les investisseurs potentiels qu'elle pourrait devoir déposer le bilan si ses efforts échouent."

Cependant, selon une déclaration d'un représentant de Genesis, le dépôt de bilan n'a pas encore été évoqué à ce stade, car la société est toujours en pourparlers avec les créanciers :

"Nous n'avons pas l'intention de déposer le bilan dans l'immédiat. Notre objectif est de résoudre la situation actuelle de manière consensuelle. Genesis continue d'avoir des conversations constructives avec les créanciers."

La division de prêt crypto de Genesis Trading, Genesis Global Capital, qui appartient à Digital Currency Group (DCG), la société mère de Grayscale Investments, est une autre victime de la contagion FTX. Genesis a annoncé la semaine dernière la suspension des rachats sur son produit de prêt et l'interruption de l'émission de nouveaux prêts, peu après avoir révélé le 10 novembre qu'elle avait 175 millions de dollars bloqués dans un compte de trading FTX.

Gemini à la recherche de solutions

De nombreux exchanges cryptos travaillent avec Genesis sur divers programmes de " rendement " et d'épargne qui versent des intérêts aux utilisateurs - et Gemini en fait partie.

Peu après que Genesis ait suspendu les rachats, Gemini a déclaré qu'il allait adopter une mesure similaire sur ses produits de rendement Gemini Earn.

Bloomberg a rapporté que ,

"Cela laisse dans une situation incertaine un programme qui, selon une personne familière avec la question, a 700 millions de dollars d'argent de clients liés à lui."

Dans un tweet mardi, l’exchange a fait le point sur la situation ,

Gemini collabore avec Genesis et DCG pour "trouver une solution permettant aux utilisateurs de Earn de racheter leurs fonds".

Gemini a réitéré que le problème n'a pas d'impact sur ses autres produits et services et que tous les fonds des clients restent disponibles pour le retrait.

L'effondrement de FTX a provoqué une contagion rapide et de grande envergure, affectant un certain nombre d'entreprises dans l'espace, bien que d'autres soutiennent n'avoir aucune exposition à l'exchange.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez BitbuyBitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: