Accueil ActualitésCommuniqués de Presse

La solution blockchain d'IBM et de Syniverse

La solution blockchain d'IBM et de Syniverse 0001

Photo: iStock / iLexx

Communiqué de presse (Source et traduction: Business Wire)

Syniverse et IBM ont uni leurs forces pour aider à faire progresser la nouvelle génération de solutions d'itinérance mobile grâce à un programme pilote qui recourt à une technologie de blockchain open source pour valider instantanément les nouveaux processus de facturation et de recouvrement en gros pour les services de compensation et de règlement.

Le pilote Syniverse et IBM a été conçu pour permettre la coordination et l'exécution de «contrats intelligents» entre les opérateurs mobiles. La capacité de contrats intelligents de la technologie blockchain aide à déterminer les règles et processus régissant chaque transaction entre les parties. Cette capacité aidera à améliorer les efficiences des clients ainsi qu'à réduire les frictions relatives aux opérations commerciales, telles que la gestion des litiges.

« À l'ère d'aujourd'hui caractérisée par la transformation numérique, une entreprise puise sa force dans ses relations, et ceci est particulièrement le cas dans le domaine de la compensation et des règlements », a déclaré Dennis Meurs, vice-président et directeur général des services de transaction et de compensation chez Syniverse. « À l'heure de la croissance des réseaux interconnectés d'aujourd'hui et de l'émergence des technologies en ligne, l'avenir de la compensation et des règlements réside dans la capacité à compenser et monétiser de manière sécurisée tous les types de transactions, indépendamment du fait qu'elles concernent l'itinérance, l'Internet des objets ou tout autre processus. En collaboration avec IBM, nous avons intégré la puissance de la blockchain pour concevoir un pilote qui réponde à plusieurs défis d'entreprise, ainsi qu'une solution qui s'appuie sur les plus de 30 années d'expérience de Syniverse dans la résolution des défis de compensation et de règlement de l'écosystème mobile. »

Travaillant aux côtés d'IBM Garage pour concevoir et bâtir la solution pilote sur la plateforme blockchain IBM, Syniverse l'a récemment validée dans le cadre d'essais auprès de deux sociétés internationales de télécommunications, à savoir Orange et Mobile TeleSystems (MTS). Orange a travaillé en étroite collaboration avec Syniverse et IBM pour mettre en œuvre, tester et fournir des commentaires sur la solution, et a affirmé que la solution contribuerait à accroître l'efficience opérationnelle, notamment pour la création d'événements d'appel et l'échange de données, sur la base de plusieurs étapes spécifiques incluses dans le pilote.

MTS Russia a affirmé avoir constaté plusieurs gains d'efficience précieux en matière de compensation et de règlement pour l'itinérance, grâce à une efficience opérationnelle accrue, à une vérifiabilité et à une gestion des contrats intelligents. L'opérateur mobile a également affirmé que la solution offrait la capacité de créer, valider, et visualiser directement tous les accords avec les partenaires recourant à des contrats intelligents.

En partageant des données de manière sécurisée et en créant un dossier permanent et transparent des transactions numériques dans un environnement sécurisé, la blockchain contribue à ouvrir la voie permettant aux fournisseurs de services mobiles d'exercer leur activité de manière plus efficace au sein de leurs réseaux commerciaux. Concernant le traitement des frais d'itinérance, ceci offre à chaque participant du réseau les mêmes preuves vérifiables en matière d'événements, d'utilisation facturable ou de transactions exécutées.

Le pilote est également une démonstration importante de la norme GSMA Unified Data Record (UDR), nouvelle norme sectorielle mondiale concernant la facturation des règlements, destinée à répondre à la multiplication des appareils qui devraient croître en conséquence de la 5G et de l'Internet des objets (IoT). Par exemple, lorsqu'un utilisateur de téléphone mobile passe un appel téléphonique, un événement est généré, qui contient des informations sur cet appel téléphonique, telles que la durée de l'appel, l'heure de l'appel, et le numéro appelé. Ces données sont ensuite converties dans un format lisible pour le système de facturation. L'utilisation du nouveau format GSMA UDR est cruciale pour soutenir le nombre croissant de nouveaux processus de facturation actuellement propulsés par la vitesse élevée des réseaux 5G et l'automatisation de l'IoT. Les prochaines étapes du pilote consistent à l’étendre à d'autres opérateurs mobiles afin de poursuivre ses tests et son amélioration pour ces nouveaux processus de facturation destinés à la 5G et à l'IoT.

« Dans un secteur alimenté par les données, les opérateurs mobiles seront désormais en mesure de tirer parti de la blockchain pour aider à améliorer l'efficience et les délais de règlement, tout en délivrant une expérience améliorée pour les clients », a déclaré Utpal Mangla, vice-président et partenaire de blockchain, division des services de télécommunications d'IBM. « Aux côtés de Syniverse, nous avons élaboré une solution de plateforme de blockchain qui offre le potentiel de modifier les processus de compensation et d'itinérance des entreprises, et de permettre aux opérateurs mobiles d'améliorer la collaboration au sein des réseaux commerciaux et d'obtenir de la valeur à partir des données, ce qui est plus crucial que jamais dans l'environnement technologique à évolution rapide d'aujourd'hui. »

Avertissement: Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Source: Business Wire.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles