Accueil ActualitésActualités Altcoin

La vente des jetons de Telegram (GRAM) interdite aux États-Unis

La vente des jetons de Telegram (GRAM) interdite aux États-Unis 0001

Photo: iStock/Wavebreakmedia

C’est un coup de tonnerre dans la cryptosphère: la Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé vendredi 11 octobre qu’elle avait déposé une action d’urgence et obtenu une ordonnance de restriction temporaire à l’encontre de Telegram Group Inc. et de sa filiale à 100% TON Issuer Inc. Dans les faits, la vente des jetons GRAM sur le territoire américain est pour le moment interdite. C’est donc un revers de taille pour ce projet estimé à 1,7 milliard de dollars et dont le réseau doit être lancé le 31 octobre prochain.

Selon la plainte de la SEC, les deux entreprises avaient commencé à réunir des capitaux en janvier 2018 pour financer leurs activités, y compris le développement de leur propre chaîne de blocs, la «Telegram Open Network» ou «TON Blockchain », ainsi que l'application de messagerie mobile Telegram Messenger.

Environ 2,9 milliards de jetons numériques appelés «GRAMS» auraient été vendus à des prix réduits à 171 acheteurs initiaux dans le monde, dont plus d’un milliard à 39 acheteurs américains. Telegram a promis de livrer les GRAMS aux acheteurs initiaux lors du lancement de sa blockchain au plus tard le 31 octobre 2019, date à laquelle les acheteurs et Telegram seront en mesure de vendre des milliards de GRAMS sur les marchés américains.

La SEC affirme donc que Telegram n'a pas enregistré ses offres et ses ventes de GRAMS, qu’elle considère comme des valeurs mobilières et se retrouve donc en violation des dispositions d'enregistrement de la Securities Act of 1933.

“Notre action d’urgence vise à empêcher Telegram d’inonder les marchés américains de jetons numériques qui auraient été illégalement vendus», a déclaré Stephanie Avakian, codirectrice de la Division de l’application de la SEC. "Nous alléguons que les défendeurs n’ont pas fourni aux investisseurs assez d’informations concernant les activités commerciales du GRAM et de Telegram, sa situation financière, ses facteurs de risque et sa direction, conformément aux lois sur les valeurs mobilières".

Affaire à suivre donc…

Lire aussi: Ces deux exchanges pourraient être les premiers à lister le Gram de Telegram et Comment acheter des Bitcoins?

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles