L’ancien président de FTX US, Brett Harrison, détaille ses démêlés avec Sam Bankman-Fried

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Image Source: Twitter / @BrettHarrison88

Brett Harrison, ancien PDG de FTX US, a révélé qu’il avait quitté l’exchange crypto en raison de la détérioration de ses relations avec Sam Bankman-Fried et ses adjoints concernant les pratiques de gestion de la société.

Dans un long fil Twitter samedi, Harrison a partagé de nombreux détails relatif à son passage à FTX US, la branche américaine de FTX, au sein de laquelle il a travaillé pendant 17 mois avant de démissionner fin septembre 2022. A l’époque, il n’avait pas révélé pourquoi il quittait son rôle, mais avait déclaré qu’il resterait en tant que conseiller au sein de l’entreprise.

Harrison affirme maintenant que des différends avec Sam Bankman-Fried et ses adjoints concernant les pratiques de gestion de FTX avaient motivé sa décision :

“En vérité, ma place au sein de FTX US ne me semblait plus être le job de rêve qu’il apparaissait à l’industrie et aux médias depuis un certain temps, et mon départ n’a pas été brutal.”

Harrison a détaillé que SBF, qui était son ancien collègue chez Jane Street, lui avait demandé de rejoindre FTX US “de manière fortuite par texto” fin mars 2021. “Mes premiers mois chez FTX US ont été merveilleux”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il travaillait en grande partie indépendamment de SBF.

L’ancien PDG a déclaré avoir plaidé pour “l’établissement d’une séparation et d’une indépendance entre les équipes exécutives, juridiques et de développeurs de FTX US” par rapport à FTX International, ce à quoi SBF s’est opposé. 

« Ce conflit précoce a révélé son insécurité totale et son intransigeance lorsque ses décisions étaient remises en question, ainsi que sa rancune et la volatilité de son tempérament.”

 Harrison a déclaré que son désaccord croissant avec SBF l’a conduit par la suite à être isolé des prises de décisions clés. En avril 2022, il aurait déposé une plainte officielle par écrit et aurait averti qu’il “démissionnerait si les problèmes n’étaient pas réglés.”

“En réponse, j’ai reçu des menaces de licenciement et on m’a prévenu que Sam détruirait ma réputation professionnelle. On m’a ordonné de retirer officiellement ce que j’avais écrit et de présenter à Sam des excuses qui avaient été rédigées pour moi.”

La semaine dernière, en réponse à un utilisateur de Twitter qui demandait à Harrison ce qu’il savait sur FTX US, il a répondu : “Je partagerai ces informations en temps voulu.”

Avant de rejoindre FTX US, Harrison avait travaillé pendant près de deux ans auprès du teneur de marché Citadel Securities et plus de sept ans en tant que responsable de la technologie des systèmes de trading chez la société d’investissement Jane Street.

En décembre, The Information a indiqué que Harrison cherchait à lever 6 millions de dollars pour une nouvelle startup crypto axée sur la construction d’un logiciel de trading pour les gros investisseurs à une évaluation de 60 millions de dollars. Dans son récent fil Twitter, il a également noté qu’il avait eu du mal à trouver des investisseurs en raison de son passé et son implication dans FTX.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: