Accueil ActualitésActualités Bitcoin

De nombreux députés d'Amérique latine manifestent leur soutien à Bitcoin (BTC)

Par Tim Alper
De nombreux députés d'Amérique latine manifestent leur soutien à Bitcoin (BTC) 101
Source: Adobe/Lucy Brown

De nombreux législateurs d'Amérique latine ont exprimé leur soutien à l'adoption du Bitcoin (BTC), dans le sillage de l'annonce du président du Salvador, selon laquelle le pays souhaite faire de Bitcoin une monnaie légale, d’autant plus que le grand public semble considérer la cryptomonnaie d'un oeil favorable.

Le chef d'État salvadorien, Nayib Bukele (39 ans), avait promis qu'un projet de loi serait présenté aux parlementaires cette semaine, et qu'il offrirait aux crypto-entrepreneurs de nombreux avantages fiscaux. Visiblement conscient de l’impact sur son public, Bukele s'est rendu sur Twitter pour annoncer, en anglais :

"La proposition de loi sur le Bitcoin que nous allons envoyer au Congrès est presque prête."

Au cours du week-end, Bukele a également modifié son profil pour y faire figurer des yeux laser rouges - un signe de soutien utilisé largement dans la communauté Twitter BTC et crypto.

Le même stratagème a été employé par le président de l'Assemblée législative salvadorienne Ernesto Castro et une autre allié de M.Bukele, la députée Dania González, récemment élue.

Tous trois sont membres du parti populiste Nuevas Ideas (Nouvelles idées), qui a remporté une majorité écrasante aux élections de mars dernier dans le pays. Mme González siège à la commission des finances du Parlement.

Le mouvement se répand comme une traînée de poudre dans la région. Comme nous l'avons déjà signalé, un député paraguyéen du nom de Carlos Rejala, membre du parti d'opposition Hagamos, relativement petit mais non négligeable, s'est également prononcé en faveur de l'adoption de BTC.

Rejala, âgé de 36 ans, très actif sur Twitter, a participé à des fils de discussion avec des personnalités comme le crypto-investisseur Anthony Pompliano. En réponse à un appel à "adopter le Bitcoin" et à "apporter la liberté à vos citoyens", il a écrit "je crois aussi que c'est la voie à suivre !"

Le député brésilien Fábio Ostermann, 36 ans, du parti minoritaire Partido Novo et son collègue, Gilson Marques, 40 ans, ont également modifié leurs photos de profil pour ajouter les yeux laser.

Au Panama, le député indépendant Gabriel Silva (32 ans), diplômé de l'Université d'Oxford a reposté un tweet sur le thème de Bukele et du Bitcoin, écrivant qu'il allait également "préparer une proposition" à soumettre au Parlement du pays. "Si vous êtes intéressé”, a-t-il ajouté, “vous pouvez me contacter".

Silva a expliqué,

"Le Panama ne peut pas rester à la traîne. Si nous voulons être un véritable pôle technologique et entrepreneurial, nous devons soutenir les cryptomonnaies."

Francisco Sánchez (47), député argentin de la région de Neuquén qui est un membre de la coalition d'opposition Juntos por el Cambio (Ensemble pour le changement), a également opté pour le hashtag "Nouvelle photo de profil" et des yeux laser rouges.

Il convient peut-être de noter que la plupart des députés en question sont des politiciens jeunes, récemment élus, appartenant à des partis plus petits, plus récents et férus de technologie. L'exception, bien sûr, est qu'au Salvador, un tel parti a effectivement pris le pouvoir.

Pour en revenir au Salvador, selon El Mundo, le ministre du commerce et de l'investissement, Miguel Kattán, a déclaré que le dollar américain - l'actuelle et seule monnaie du pays - "continuera d'avoir cours légal". Il a ajouté que "les transactions en Bitcoin seront autorisées", bien qu'il ait concédé que "de toute évidence", elles seraient "liées à la valeur [du BTC] en dollars".

Il a ajouté que ce développement "n'implique pas une dédollarisation de l'économie salvadorienne."

L'opérateur du compte Twitter @HODLingOnward, un "économiste et historien politique amateur", a proposé une analyse de la situation au Salvador, notant dans un billet de blog que la réaction de la Banque centrale et du Trésor du pays serait intéressante, et faisant remarquer :

"Les commerçants devront accepter le paiement en BTC s'ils le proposent. C'est un paradigme totalement différent de ceux proposés par les autres nations qui offrent des avantages fiscaux aux détenteurs de BTC."

Qiao Wang, associé chez DeFi Alliance a écrit que "certains" des posts de ces députés "peuvent être de simples instruments de relations publiques".

Néanmoins, il conclut ,

"Ils amènent les gens à considérer l'impensable. Ce n'est qu'alors que l'impensable peut devenir réalité."

___

Autres réactions:

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles