Le directeur de Mastercard affirme que la blockchain peut apporter de la valeur aux services financiers

Sead Fadilpašić
| 3 min de lecture
Source: AdobeStock / Emagnetic

Selon le géant des paiements Mastercard, la crypto et la blockchain présentent de nombreuses utilités et peuvent apporter une réelle valeur ajoutée aux industries financières dans leur ensemble, mais uniquement lorsqu’elles s’attaquent aux problèmes de sécurité et de facilité d’utilisation afin d’établir une astmosphère de confiance.

Raj Dhamodharan, vice-président exécutif de Mastercard et responsable du département crypto et blockchain, a pris la parole lors de la Journée de l’innovation en Amérique du Nord et a déclaré que les nouvelles technologies blockchain et crypto deviennent de plus en plus populaires à l’échelle mondiale.

Cependant, a noté Dhamodharan, le manque de sécurité et les interactions complexes des utilisateurs limitent les cas d’utilisation des technologies.

Par conséquent, alors que la technologie crypto a la capacité de stocker et de déplacer le capital et la valeur, a-t-il soutenu, ces cas d’utilisation deviennent rares lorsque la sécurité et la simplicité ne sont pas des priorités.

Le vice-président a été cité par TechCrunch disant que,

“Instiller la confiance dans l’écosystème de la blockchain est une étape critique pour lui permettre de réaliser son plein potentiel.”

De même, Johan Gerber, vice-président exécutif de la sécurité et de la cyber-innovation, a déclaré que,

“Ce dont vous avez besoin pour que cette technologie évolue à l’échelle mondiale, c’est une interopérabilité et une sécurité sous-jacente basées sur la confiance.”

Lorsque ces pré-requis seront mis en place, a déclaré Dhamodharan, il sera beaucoup plus facile pour diverses entreprises, qu’elles soient traditionnelles ou nouvelles, d’entrer dans l’industrie du Web3 et de s’y engager.

Des capitaux et des talents arrivent dans l’industrie, et de nombreuses innovations sont actuellement visibles, mais la technologie a encore plus de potentiel, a déclaré Dhamodharan.

“Les gens voient la crypto comme un investissement, mais il y a tout un secteur qui est  utile pour les industries financières dans leur ensemble. La technologie en elle-même est très prometteuse.”

Gerber a ajouté que Mastercard “vise à fournir une base technologique qui permet à chacun, des petites startups aux grandes institutions financières, d’innover et de s’appuyer”. 

Mastercard, très présent dans l’univers de la blockchain

Mastercard n’est pas un nouveau venu de cette industrie. Plusieurs développements ont été annoncés par l’entreprise au cours des ces derniers mois.

En octobre de l’année dernière, la société a lancé un nouveau logiciel, Crypto Secure, optimisé par CipherTrace, destiné à aider les banques à identifier et à stopper les transactions issues des exchanges cryptos soupçonnés de fraudes.

Le même mois, Dhamodharan a déclaré que “un jour prochain”, nous serions en mesure de dépenser des cryptomonnaies de manière aussi transparente que les paiements par carte sans contact, mais que cela nécessiterait des développements dans certains domaines clés, notamment les cartes cryptos, les fournisseurs de services et une conversion des paiements crypto-to-fiat plus facile.

En novembre, le PDG Michael Miebach a fait valoir qu’il est “tout à fait possible”, qu’un jour tout le monde paiera avec Bitcoin (BTC), “mais qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant que la crypto ne devienne un outil de la vie courante”.

Toujours en novembre, Mastercard a lancé Start Path Crypto, un programme d’engagement mondial pour aider les startups blockchain, cryptos et d’actifs numériques à progresser beaucoup plus rapidement.

Pendant ce temps, en juin 2022, la société a annoncé qu’elle commencerait à permettre le trading de jetons non fongibles (NFT) pour une gamme d’écosystèmes et de plateformes cryptos, y compris les places de marché, les titres de jeu métavers et les fournisseurs d’infrastructure Web3.

Et en février de cette année, Satvik Sethi, ancien chef de produit NFT chez Mastercard, a surpris la communauté NFT en frappant sa lettre de démission en tant que NFT en édition ouverte sur Ethereum via le protocole d’objets de collection numériques Manifold.