Accueil ActualitésActualités Altcoin

Le marché porté par un boost des entreprises japonaises, hausse de 24% pour XEM

Par Tim Alper
Le marché porté par un boost des entreprises japonaises, hausse de 24% pour XEM 101
Source: iStock/metamorworks

Au Japon, l’industrie des cryptomonnaies a reçu un soutien opportun par le biais de bonnes nouvelles venant de deux acteurs de l’industrie crypto japonaise.

Coincheck, un exchange crypto, a enfin repris les dépôts et les retraits en NEM (XEM) pour la première fois depuis un piratage ayant coûté à l’exchange 400 millions de USD en janvier dernier. Le piratage a été le plus grand raid du monde sur un exchange, et a mené à la suspension de toutes transactions en NEM de l’entreprise le 26 janvier.

Désormais, Coincheck a publié une annonce déclarant : « La sécurité [de notre plateforme] a reçu l’approbation d’experts indépendants ».

Le marché a été immédiatement porté par cette nouvelle, avec la hausse des prix du NEM à 24% au cours des 24 dernières heures.

Le marché porté par un boost des entreprises japonaises, hausse de 24% pour XEM 102

Suite à la reprise de l’ambitieux Monex Group, l’exchange a commencé la longue marche vers la reprise des services, et depuis a reçu l’approbation réglementaire nécessaire de l’agence de règlementation des services financiers (FSA).

L’entreprise a repris partiellement ses services le 30 octobre, lorsqu’elle a rouvert les dépôts pour quatre cryptomonnaies, dont Bitcoin, Bitcoin Cash, Litecoin et Ethereum Classic, ainsi que les achats de Bitcoin Cash, de Litecoin et d’Ethereum Classic. Cependant, Coincheck a désormais repris totalement les services pour NEM ainsi que pour les tokens Ethereum et Lisk.

Au moment de la rédaction, Coincheck n’a encore repris ni les dépôts ni les achats de Ripple ou de Factom, même si la plateforme permet les retraits et les ventes de ces deux tokens.

Cependant, GMO Internet, l’opérateur de la plateforme d’exchange GMO Coin autorisée par la FSA ainsi que les plateformes de minage GMO Mining et Z.com Cloud Mining, a rapporté que son chiffre d’affaires crypto au troisième trimestre s’élève à 23 millions de USD, avec « des profits à la hausse de 34,4% en glissement trimestriel » pour GMO Coin. L’entreprise a également déclaré que le nombre de comptes GMO Coin « augmente progressivement », notant que 208 000 comptes GMO Coin ont été créés jusqu’à ce jour.

Le mois dernier l’entreprise a déclaré avoir miné pour 595 Bitcoin et pour 875 Bitcoin Cash, et a affirmé plus tôt qu’elle avait l’intention de rompre le monopole chinois, en opérant des mines partout dans le monde, notamment une mine située dans un lieu secret en Scandinavie. Le rapport du troisième trimestre de GMO déclare aussi que l’entreprise « vise à atteindre un taux de hash de 800PH/s au cours de cette année ».

GMO compte également sortir un stablecoin, en collaboration avec sa filiale GMO Aozora Net Bank.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles