Le nouveau PDG de FTX parle de “pratiques inacceptables” qui ont conduit à l’effondrement de FTX

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture

John Ray III, le nouveau PDG de FTX, l’échange qui s’est effondré il y a quelques semaines, a affirmé qu’il n’y avait pratiquement aucun contrôle au sein de l’empire crypto de Sam Bankman-Fried qui faisait notamment défaut en ce qui concerne le suivi des dossiers financiers.

Image credit: FTX

Dans des remarques publiées lundi avant son témoignage, Ray, un expert en faillite qui a précédemment supervisé les suites de l’effondrement du géant de l’énergie Enron, a déclaré qu’il n’avait jamais vu un tel “échec total” en matière de contrôles d’entreprise dans toute sa carrière.  

“L’effondrement du groupe FTX semble résulter de la concentration absolue du contrôle entre les mains d’un très petit groupe d’individus peu inexpérimentés qui n’ont mis en œuvre pratiquement aucun des systèmes ou contrôles nécessaires à une société à laquelle est confié l’argent ou les actifs d’autres personnes”, a-t-il déclaré.

L’une des plus importantes allégations contre SBF est qu’Alameda Research, une société de trading quantitatif fondée par SBF qui était censée agir comme une société complètement séparée, utilisait l’argent des clients de FTX pour faire des paris financiers risqués

Ray a confirmé que “les actifs des clients de FTX.com avaient été mélangés avec les actifs de la plateforme de trading d’Alameda.” C’est un problème majeur auquel fait face SBF et d’autres dirigeants de FTX et Alameda.

Cependant, l’ex-PDG a toujours nié qu’il était au courant que les actifs des clients étaient mélangés. La chaîne BBC a récemment affirmé qu’un ancien employé senior de FTX qui a travaillé avec SBF a déclaré être au courant qu’Alameda Research utilisait les fonds des clients de FTX.

“Non, ce n’est pas vrai”, a déclaré Bankman-Fried, niant les affirmations selon lesquelles il était au courant qu’Alameda utilisait les fonds des utilisateurs de FTX pour effectuer des transactions risquées. “C’est de ma faute, d’une manière ou d’une autre”, a-t-il dit.

Lire aussi: Sam Bankman-Fried souhaite créer une nouvelle entreprise dans le but de rembourser les utilisateurs de FTX

Parmi les autres problèmes majeurs mis en évidence par Ray, on peut citer l’absence de documentation sur les transactions pour près de 500 investissements réalisés via FTX Group. Il a également affirmé que la société ne fournissait pas d’états financiers audités no fiables, et que FTX n’avait pas de personnel chargé de la gestion financière et des risques.

Lundi, SBF a été arrêté aux Bahamas après que les procureurs américains ont formellement déposé des accusations criminelles contre lui. Selon le gouvernement des Bahamas, SBF sera probablement extradé vers les États-Unis.

Parmi les organismes américains chargés de l’application de la loi, le Southern District of New York, qui enquête sur l’effondrement de FTX, a confirmé l’arrestation, tandis que la Securities and Exchange Commission a déclaré qu’elle avait formulé des accusations distinctes concernant les “violations des lois sur les valeurs mobilières” de Bankman-Fried, qui seront déposées publiquement mardi.

Dans sa récente interview avec la BBC, SBF a nié les allégations de fraude tout en admettant avoir été incompétent. “Je n’ai pas sciemment commis de fraude, je ne pense pas avoir commis de fraude, je ne voulais pas que tout cela arrive. Je n’étais certainement pas aussi compétent que je le pensais”, a-t-il avoué. 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: