Le PDG de Coinbase s’attaque à la banque Chase et sa décision “totalement inappropriée” sur les cryptomonnaies

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

pdg-coinbase-chase-uk

Si vous êtes client de la banque Chase au Royaume-Uni, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise à partir du 16 octobre 2023. En effet, la filiale britannique de JPMorgan Chase a décidé de bannir tous les paiements liés aux cryptomonnaies, que ce soit par carte de débit ou par virement. La raison invoquée ? Un niveau élevé de fraude dans le domaine des cryptoactifs.

Le PDG de Binance sort de ses gonds


Cette décision n’a pas plu à Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, l’une des plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaies au monde. Sur son compte X (l’ancien Twitter), il a qualifié le comportement de Chase de “totalement inapproprié” et a appelé les détenteurs de crypto au Royaume-Uni à fermer leurs comptes chez cette banque. Il a également interpellé le Premier ministre Rishi Sunak et le secrétaire économique Andrew Griffith, en leur demandant si l’action de Chase respectait les objectifs politiques du pays.

Armstrong a exprimé l’espoir que Chase revienne sur sa décision après que les autorités se penchent sur la situation, en déclarant : “J’espère vraiment qu’il y a plus à cette histoire qu’il n’y paraît, et que cela ne reflète pas la véritable opinion de Chase.”

Chase se défend en invoquant la sécurité des clients


Face à la polémique, Chase a confirmé à Cointelegraph qu’elle avait pris la décision d’interdire les transactions liées aux cryptomonnaies, en invoquant la sécurité des clients :

“Les clients recevront une notification de transaction refusée s’ils tentent d’effectuer une transaction liée aux cryptoactifs”, a déclaré la banque dans un communiqué.

Chase a expliqué qu’elle voulait protéger ses clients des escroqueries qui sévissent dans le monde des cryptomonnaies, et qui peuvent entraîner des pertes financières importantes. La banque a conseillé aux clients qui souhaitent investir dans les cryptoactifs d’utiliser un autre fournisseur ou une autre banque, mais en faisant preuve de prudence, car il peut être difficile de récupérer l’argent en cas de fraude ou d’arnaque.

Coinbase poursuit son expansion au Royaume-Uni malgré les obstacles


La décision de Chase intervient alors que Coinbase poursuit son expansion au Royaume-Uni et en Europe, malgré les obstacles réglementaires et juridiques qu’elle rencontre aux États-Unis. En avril 2023, Coinbase avait déclaré qu’elle travaillait “sérieusement” au Royaume-Uni et en Europe, en proposant des services tels que l’achat et la vente de cryptomonnaies, le stockage sécurisé, l’éducation et la gestion de portefeuille.

Coinbase est l’une des plateformes d’échange de cryptomonnaies les plus populaires au monde, avec plus de 68 millions d’utilisateurs vérifiés dans plus de 100 pays.

Cette affaire souligne les tensions croissantes entre le secteur des cryptomonnaies et le secteur bancaire traditionnel, mettant en lumière des préoccupations divergentes en matière de sécurité et de réglementation.

Cette affaire met en lumière les enjeux en évolution rapide du paysage financier mondial, où les cryptomonnaies continuent de susciter des débats et des controverses, tout en gagnant en popularité auprès d’un nombre croissant d’utilisateurs à travers le monde. Il reste à voir comment cette situation évoluera et quelles conséquences elle pourrait avoir sur l’avenir des relations entre les banques traditionnelles et l’industrie des cryptomonnaies.