Le pire airdrop de l’année ? Certains investisseurs privilégiés vont déjà pouvoir débloquer un total de 1.3 milliard de STRK d’ici deux mois

Charles Ledoux
| 2 min de lecture

Le AirDrop de Starknet est sujet à controverse, alors qu’1,3 milliard de jetons STRK seront distribués aux investisseurs et contributeurs deux mois après son lancement.

Le pire AirDrop de l’année pour le jeton STRK ?

Le lancement du jeton de Starknet STRK est prévu dans moins d’une semaine et est déjà la cible de nombreuses critiques. En effet, 728 millions de tokens devraient initialement être mis sur le marché (soit environ 7,3% de l’approvisionnement total). Et ce, sous forme d’un AirDrop.

Toutefois, contre toute attente, presque le double de jetons (1,314 milliard de STRK, soit 13.1% de l’approvionsonnement) sera distribué d’ici à deux mois aux contributeurs et investisseurs principaux.

Par la suite, d’autres quantités de jetons seront déployées chaque mois. La raison de cette distribution prématurée serait liée à leur évènement de distribution de jetons qui a eu lieu en novembre 2022.

C’est ce qui est appelé période de vesting dans le cadre d’une distribution d’un jeton. Cette période normalement d’un an (qui a été repoussée pour avril au lieu de novembre par Starknet car le “jeton n’était pas prêt») permet d’éviter une trop grosse revente des jetons et donc une chute de prix.

C’est dans ce contexte que cette courte période de deux mois a suscité de l’inquiétude au sein de la communauté. D’après Evans, l’AirDrop de Starknet est le pire depuis celui de Paraswap.

« Il est destructeur de déverrouiller une telle grande partie des jetons des investisseurs en si peu de temps après un lancement réel en le masquant avec un faux événement de génération de jetons il y a 2 ans », a déclaré le fondateur d’Endless Clouds à TheBlock

Starknet est un nouveau scamm ?


En plus de cette distribution chaotique, l’éligibilité pour les récompenses d’allocation est venue mettre le coup de grâce. Bien que l’annonce déclare que 50% de jetons seront distribués à la communauté, celle-ci n’a pas réagi avec enthousiasme, bien au contraire.

En effet, l’éligibilité concernerait uniquement les utilisateurs possédant alors plus de 0,005 ETH.

“Il semble que les intérêts de la communauté soient éclipsés par la poursuite des objectifs commerciaux, ce qui suggère une moindre importance pour l’engagement et le soutien de la communauté. L’équipe semble avoir méticuleusement élaboré une stratégie à l’avance.” déclare un utilisateur.

“Vous avez fait n’importe quoi, alors juste parce que les gens n’avaient pas 0,005 ETH à la date du snapshot, même si quelqu’un avait 1000 transactions sur votre chaîne, vous faites perdre à la personne tant de frais de transaction.” déclare le CEO d’Adom Labs.

L’année commence donc mal pour Starknet et son jeton ne rencontrera sûrement pas le succès escompté. Néanmoins, certains utilisateurs gardent espoir.

Selon Jiraya, cet AirDrop “n’est que le premier d’une longue série” et que des choses pourront être “améliorées”.

“Quoi qu’on en dise, Starknet, reste un projet très solide et très attendu dans tout l’univers crypto. La colère du 1ᵉʳ AirDrop raté, ne doit surtout pas vous induire en erreur. C’est un projet “Top Tier”, qui occupera une place de choix dans l’univers crypto, d’ici à quelques années, qu’on le veuille, ou non.” ajoute-t-il.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :