Le premier fonds négociable en bourse (ETF) de NFT annonce sa fermeture

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Source: AdobeStock / Rokas

Le tout premier fonds négocié en bourse axé sur les NFT et les actifs du métavers a annoncé sa fermeture alors que l’hiver crypto continue de faire de plus en plus de victimes. 

L’ETF Defiance Digital Revolution, qui est coté à la Bourse de New York sous le code mnémo NFTZ, fermera ses portes d’ici la fin du mois de février, selon un récent communiqué de presse

Le fonds commencera à liquider les actifs de son portefeuille à partir du 16 février et n’acceptera plus de commandes de nouvelles unités de création après cette date. 

« Avant la date de liquidation, les actionnaires ne peuvent vendre leurs actions qu’à certains courtiers-négociants, et rien ne garantit qu’il y aura un marché pour les actions du Fonds pendant cette période », indique le document.

Lancé en décembre 2021, le fonds appartient à Defiance ETF et est conçu pour suivre l’indice BITA NFT et Blockchain Select, un indice qui suit les sociétés liées à la blockchain et les NTF. 

Les actions du fonds ont chuté de plus de 72% depuis ses débuts. La fermeture du fonds intervient alors que le battage médiatique sur les NFT et les actifs du métavers s’est considérablement ralenti au cours de la dernière année dans le contexte d’une baisse général du marché. Soulignons que les principales cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum ont perdu environ 70% de leur valeur par rapport à leurs sommets historiques. Une vague haussière a cependant eu lieu ces derniers jours.

Selon les experts NFT de Casinos En Ligne, les ventes de jetons non fongibles ont connu une baisse de 83% en 2022 par rapport à l’année précédente. 

De plus, notons que sur tous les marchés, y compris celui de l’art, les jeux et les objets de collection, le volume des transactions NFT a chuté d’au moins 83%.

L’univers des NFT a atteint un sommet historique en janvier 2022 avec des ventes mensuelles atteignant 2,8 milliards de dollars. Cependant, ce nombre a connu une forte baisse plus tôt cette année à la suite d’une série de faillites et d’implosions qui ont vu environ 2 000 milliards de dollars effacés du marché de la crypto. 

Malgré le bain de sang sur le marché des NFT, un certain nombre d’entreprises de premier plan ont annoncé leur intention de s’intéresser aux NFT. Tout récemment, Amazon a révélé son intention de lancer une « entreprise d’actifs numériques » axée sur les jetons non fongibles et les jeux Web3.

En novembre, un dépôt de brevet a révélé la vision de Sony pour un système qui pourrait être utilisé pour suivre la création, l’utilisation et le transfert d’actifs numériques créés dans un jeu. Ce brevet envisage un système pour « créer, modifier, suivre, authentifier et / ou transférer des actifs numériques uniques » associés aux jeux vidéo. 

Le géant de l’investissement Fidelity a également fait allusion à sa intention d’aller de l’avant dans l’univers des cryptomonnaies et le Web3 avec trois nouvelles marques déposées en décembre 2022. Les dépôts se concentrent sur les NFT et les mondes virtuels comme le metaverse.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: