Le régulateur financier de NY impose aux entreprises de séparer leurs crypto-actifs de ceux de leurs clients

Image Source: Pixabay

Le principal régulateur financier de New York prévoit publier de nouvelles directives qui obligeront les entreprises à séparer leurs propres actifs crypto de ceux de leurs clients.

Le Département des services financiers de l'État de New York (NYDFS) exigera également que les entreprises réglementées par l'État divulguent la façon dont elles comptabilisent les devises numériques des clients, a rapporté Reuters lundi, citant Adrienne Harris, la surintendante du NYDFS.

"C'était quelque chose que nous avions sur notre feuille de route politique même avant ce qui s'est passé avec FTX", aurait déclaré Harris.

Cette décision intervient alors que des rapports font état d'un mélange de fonds entre FTX, aujourd'hui en faillite, et sa branche commerciale Alameda Research. Cette entreprise a pu utiliser discrètement les fonds des clients de FTX grâce à une porte dérobée qui a permis au prêt de passer sous le radar des investisseurs, des employés et des auditeurs.

John Ray III, le nouveau PDG de FTX, a également affirmé que l'échange déchu et Alameda Research ont mélangé les fonds des utilisateurs, permettant ainsi à la société de trading quantique d'utiliser l'argent des clients de FTX et de faire des paris financiers risqués.

Cette dernière directive fait partie d'une série relative aux cryptomonnaies que le NYDFS a publiées l'année dernière. Selon Harris, l'unité de monnaie virtuelle de NYDFS compte près de 50 employés et travaille à en embaucher davantage.

L'État de New York est l'un des rares États à exiger que les entreprises qui transmettent de la monnaie fiduciaire et de la monnaie virtuelle détiennent à la fois une licence BitLicense et une licence traditionnelle de transmission de fonds. L'État exige également que les entreprises subissent des examens pour s'assurer qu'elles sont en conformité avec les exigences et qu'elles respectent les règles de connaissance du client (KYC) et de lutte contre le blanchiment d'argent.

"Bien que je ne serais jamais assez téméraire pour dire qu'aucun New-Yorkais ne sera lésé, je pense qu'il est très juste de dire que les New-Yorkais sont mieux lotis que quiconque au pays en raison du cadre que nous avons ici."

FTX et son groupe de sociétés crypto ont déposé une demande de faillite en vertu du chapitre 11 début novembre. Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX, a ensuite été arrêté aux Bahamas après que les procureurs américains ont formellement déposé des accusations criminelles contre lui. Il a finalement été extradé vers les États-Unis où il a été libéré de prison après avoir déposé une caution de 250 millions de dollars devant un tribunal de New York.

Le Southern District of New York, qui enquête sur Bankman-Fried et sur l'effondrement de FTX et de sa société sœur Alameda, l'a inculpé de huit chefs d'accusation criminels, notamment de fraude électronique et de conspiration par détournement de fonds de clients.

Selon les dernières infos, FTX a réussi à récupérer plus de 5 milliards de dollars en espèces et en liquidités qui pourraient être utilisés pour rembourser les créanciers. Cependant, un conseiller de FTX a déclaré que la taille du fonds de règlement pour les créanciers de FTX n'était pas encore claire. 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: