Adoption des cryptos dans le monde : le Vietnam se classe à la première place d’après Chainalysis

Sead Fadilpašić
| 5 min de lecture
Source : AdobeStock / A. Solano

Alors que les marchés émergeants se classent en général au sommet de la liste de l’adoption crypto, on en observe trois parmi les dix premiers qui se distinguent : le Vietnam à la première place, les États-Unis qui remontent à la cinquième place et la Chine qui fait son retour dans la liste, cela d’après un rapport récemment publié par Chainalysis, une société d’analyse spécialisée dans le secteur de la blockchain.

D’après le rapport “The 2022 Geography of Cryptocurrency” (ou en français la géographie des cryptomonnaies en 2022), les cinq premiers pays sur le plan de l’adoption des cryptos sont dans l’ordre le Vietnam, les Philippines, l’Ukraine, l’Inde et pour finir les États-Unis.

Dans le top 10 on trouve également le Pakistan, le Brésil, la Thaïlande, la Russie et la Chine.

Voici un graphique décrivant le top 20 de l’adoption des cryptomonnaies dans le monde.

Source : Chainalysis 2022 Geography of Cryptocurrency Report

Pour la seconde année consécutive, le Vietnam se classe à la première place de l’index de l’adoption des cryptomonnaies. Le rapport a noté que le pays montre une tendance extrêmement forte à l’adoption ainsi qu’un haut pouvoir d’achat sur les marchés de la DeFi (Finance décentralisée) ainsi que sur les outils cryptos P2P (Peer to Peer).

Chainalysis note que d’après un sondage de 2020, on estime que 21 % des consommateurs vietnamiens ont déclaré avoir déjà utilisé ou qu’ils possèdent des cryptomonnaies. De plus, les médias locaux suggèrent que le crypto gaming est très populaire au Vietnam, à la fois du côté des joueurs que des créateurs ainsi que des studios de développement.

On observe également que les Philippines ont fait un bond de géant de la 15ème à la seconde place.

« Ces deux pays ont des similitudes dans leur croissance qui est fortement liée à la mode des jeux play to earn (P2E) ainsi que les transferts de fonds. »

Pendant ce temps les États-Unis ont grimpé dans le classement. Cette année le pays est passé à la cinquième place alors qu’il était en huitième position en 2021. Néanmoins, il est nécessaire de souligner qu’en 2020 les États-Unis étaient à la sixième place du classement. Par ailleurs, même si le pays domine en terme de valeur du portefeuille, il se classe 111ème sur le plan de l’utilisation des plateformes d’échange P2P ajustée au pouvoir d’achat.

Cela n’est au final pas surprenant car le rapport démontre que l’usage des plateformes d’échange P2P est le plus souvent très fort dans les pays avec un faible pouvoir d’achat. En plus de ça le rapport ajoute :

« Peut-être que le fait le plus intéressant est de constater que les États-Unis sont de très loin le pays développé qui se classe le mieux dans l’adoption des cryptomonnaies en 2022. En effet, il est le seul à se classer dans le top 10 et le suivant est le Royaume-Uni, ce dernier se positionnant dans le top 20. »

Un autre pays a considérablement progressé dans le classement, après avoir été à la 13ème place en 2021, la Chine est arrivé en 10ème position cette année. La Chine est particulièrement forte en ce qui concerne l’usage des services centralisés, se classant en deuxième place pour le volume des transactions ajusté au pouvoir d’achat à la fois pour le niveau global et au niveau du consommateur.

Il est nécessaire de prendre en compte le fait que le gouvernement chinois a durcit sa politique vis à vis du trading de cryptomonnaies en septembre 2021, néanmoins le rapport déclare :

« Alors que ce durcissement de la politique a initialement causé une chute importante de l’activité crypto, le marché Chinois a rebondi dans les mois suivant, ce qui suggère que ce durcissement est potentiellement inefficace ou peu appliqué. »

La domination des marchés émergents

Chainalysis déclare qu’une tendance spécifique se fait de plus en plus forte depuis 2021, il s’agit de la domination des marchés émergents sur le classement de l’adoption crypto. Le rapport utilise un cadre établi par la Banque mondiale, qui catégorise les pays en fonction de leur niveau de revenus ainsi que de leur développement économique. Ces catégories sont : hauts revenus, revenus moyens supérieurs, revenus moyens inférieurs et bas revenus.

Ce que le rapport a trouvé c’est que les deux catégories de revenus du milieu domine le haut de l’index, comme le démontre le top 20 du classement.

  • 10 sont dans la catégorie revenus moyens inférieurs : Vietnam, Philippines, Ukraine, Inde, Pakistan, Nigeria, Maroc, Népal, Kenya et l’Indonésie.
  • 8 sont dans la catégorie revenus moyens supérieurs : Brésil, Thaïlande, Russie, Chine, Turquie, Argentine, Colombie et Équateur.
  • 2 sont des pays à haut revenus : les États-Unis et le Royaume-Uni.

Les utilisateurs dans les pays à revenus moyens supérieurs et inférieurs ont tendance à se servir des cryptomonnaies pour :

  • Réaliser des transferts de fonds.
  • Préserver leur patrimoine financier de l’inflation et de la volatilité de la monnaie de leur pays.
  • Répondre à d’autres besoins financiers propres à leurs économies.

Le rapport conclut :

« Ces pays ont également tendance à se tourner vers le Bitcoin et les stablecoins de manière plus prononcée que les autres pays. »

Un ralentissement de l’adoption et des fondamentaux de marché solides

L’adoption globale des cryptomonnaies s’est stabilisée au cours de ces dernières années. Elle était pour rappel en augmentation constante depuis la moitié de l’année 2019 jusqu’au deuxième trimestre 2021 où elle a atteint son sommet historique. Après cela, elle a commencé à évoluer par vague et cela en chutant et en rebondissant d’un trimestre à l’autre selon Chainalysis.

On constate également que l’adoption a connu une baisse au cours des deux derniers trimestres en parallèle avec la tendance baissière du marché.

« Il est important de noter que l’adoption globale reste bien plus forte qu’aux niveaux précédent le bull market de 2019. »

Source : Chainalysis 2022 Geography of Cryptocurrency Report

Les gros portefeuilles crypto ont continuent de hold pendant ce retournement du marché, et leurs pertes ne sont pas concrétisées puisqu’ils n’ont pas vendu malgré le fait que la valeur de leur portfolio a fortement chuté.

« Les données indiquent que ces gros portefeuilles sont optimistes et considèrent que le marché va redevenir positif en raison des fondamentaux solides. »

____

Pour en savoir plus :
Selon Chainalysis, l’Afrique est une des régions du monde les plus dynamiques de l’industrie crypto
Les régions où la croissance de l’adoption des cryptomonnaies est la plus rapide, selon Chainalysis