Les autorités sud-coréennes saisissent 100 millions de dollars appartenant au co-fondateur de Terra Luna

Les autorités sud-coréennes ont confisqué plus de 100 millions de dollars de fonds appartenant au cofondateur de Terraform Labs, Shin Hyun-Seong (Daniel Shin).

Selon un article publié par le quotidien local YTN, un tribunal sud-coréen a autorisé la saisie de 140 milliards de wons (104 millions de dollars) de fonds appartenant à Hyun-Seong, qu'il aurait gagnés en vendant LUNA (actuellement LUNC) à un prix élevé avant son effondrement.

"La confiscation avant inculpation est une mesure préliminaire qui empêche un suspect de disposer arbitrairement des produits du crime avant d'être livré au procès, afin que le montant du préjudice puisse être compensé ultérieurement", indique l'article.

Les procureurs sud-coréens ont affirmé que Hyun-Seong avait enfreint les lois sur les capitaux en liquidant secrètement les jetons avant l'effondrement du projet. Cependant, son avocat aurait démenti ces allégations.

"Les rumeurs selon lesquelles le PDG Shin Hyun-seong a réalisé des profits en cédant Luna alors que le jeton était à son niveau le plus élevé, ou qu'il a réalisé des profits de manière frauduleuse, sont fausses", a déclaré l'avocat.

Cette décision récente s'inscrit dans le cadre d'un effort plus vaste des autorités sud-coréennes pour constituer un dossier contre Terraform Labs relatif à l'effondrement sans précédent de son écosystème. La faillite de Terra avait entraîné la perte de fonds d'une valeur de 60 milliards de dollars pour des millions d'utilisateurs.

Do Kwon menacé par des poursuites judiciaires

Shin Hyun-Seong n'est pas le seul dirigeant de Terraform Labs à faire l'objet d'un examen réglementaire en raison de son implication dans le projet. Le fondateur de Terraform Labs, Do Kwon, est devenu la cible de nombreuses actions en justice au cours de ces derniers mois. 

À la mi-septembre, les procureurs sud-coréens ont émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Do Kwon, et Interpol a ajouté ce dernier à sa liste de notices rouges, une mesure qui permet aux forces de l'ordre de le localiser et de le placer potentiellement en détention.

À l'époque, les médias locaux avaient affirmé que les procureurs avaient entamé les procédures nécessaires pour geler les jetons qui appartiendraient à Kwon". Ces actifs auraient été détenus sur un exchange crypto anonyme basé " à l'étranger " qui coopérerait " avec le bureau des procureurs du district sud de Séoul.

Des investisseurs particuliers dans diverses juridictions ont également intenté des poursuites contre les membres de Terraform Labs et en particulier contre Kwon. 

Fin octobre, 359 investisseurs de Terra ont déposé le 23 septembre un recours collectif devant la haute cour de Singapour contre Kwon et la Luna Foundation Guard (LFG) et Nicholas Platias, membre fondateur de Terra.

Les investisseurs ont déclaré que le jeton TerraUSD présentait de nombreux défauts de conception qui ont restreint sa capacité à maintenir sa parité au dollar américain.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez BitbuyBitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: