Les banques centrales ont le sort des cryptomonnaies entre leurs mains selon cet économiste russe

Tim Alper
| 2 min de lecture
An image showing a man's hand. In his palm is a percentage sign and a graph line heading upward.
Source: SizeSquare’s/Adobe

Un économiste russe de premier plan estime que les banques centrales détermineront le sort des cryptomonnaies même si elles ne font pas actuellement de la réglementation du secteur leur priorité.

Ces commentaires ont été faits par Nikita Maslennikov, du Centre des technologies politiques et directeur des projets d’économie et de finance à l’Institut du développement contemporain, a rapporté le média Gazeta.ru.

L’économiste a déclaré que l’avenir était “plutôt incertain” pour la cryptomonnaie, car beaucoup de choses “dépendent de la mesure dans laquelle le marché sera réglementé.”

Maslennikov a suggéré que la réglementation des cryptos était devenue un “problème dans de nombreux pays.” Cependant, il a déclaré que les banques centrales “ne la considéraient pas comme étant leur principale chantier.”

A photgraph of Nikita Maslennikov, a Russian economist.
L’économiste Nikita Maslennikov. (Source: Svobodnaya Pressa/YouTube)

L’expert a noté que la Russie et la Chine adoptaient toutes deux “une position plus dure” à l’égard de la cryptomonnaie. La Chine a interdit la plupart des activités crypto, y compris le minage et le trading. La Banque centrale de Russie propose quant à elle également une interdiction générale bien que d’autres organes gouvernementaux adoptent une approche plus positive.

M. Maslennikov affirme que les États-Unis ont jusqu’à présent adopté une approche “plus souple” en matière de réglementation.

Il a ajouté :

“L’avenir des cryptomonnaies est néanmoins lié à la régulation du marché par les banques centrales.”

Les cryptomonnaies peuvent-elles survivre à la réglementation des banques centrales ?

Maslennikov a cependant affirmé que la crypto ne serait pas totalement anéantie, quelles que soient les actions prises par les banques centrales. Il a déclaré que l’appétit des gens pour “le risque et la spéculation” assurerait la survie de la crypto d’une certaine façon même s’il a par ailleur affirmé que l’avenir de la crypto était “incertain”.

Il a expliqué :

“Il est encore difficile d’imaginer que la crypto subisse une quelconque croissance effrénée et illimitée, car tout dépendra de la manière dont le marché s’adaptera aux nouvelles normes réglementaires. Les banques centrales ne sont pas pressées”.

Il a ajouté qu’une réglementation plus ferme était inévitable.

Maslennikov a estimé qu’il était presque impossible de remettre en question les actions des banques centrales dans le secteur de la cryptomonnaie. Les roues de la réglementation des cryptomonnaies sont maintenant en mouvement dans les nations du monde entier.