Accueil Actualités

Les cinq nouvelles cryptos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

Voici les cinq nouvelles cryptos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

Donald Trump en guerre contre le Bitcoin selon ce livre choc et interdit

The Room Where it Happened est un livre événement qui fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Écrit par l'ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche John Bolton, cet ouvrage révèlerait de nombreux secrets d’état. L’auteur évoque également la position anti-Bitcoin de Trump. Le président des États-Unis aurait en effet demandé au secrétaire au Trésor Steven Mnuchin de sévir contre le trading et la vente de BTC. "Ne soyez pas un négociateur commercial. [...] Poursuivez Bitcoin pour fraude" lui aurait lancé le chef de l’État américain. Cette guerre contre la plus célèbre des cryptomonnaies n’est pas nouvelle, le 11 juillet dernier Trump avait déjà affirmé sur Twitter ne pas être un fan du Bitcoin ni des autres cryptomonnaies.

On en sait plus sur les deux transactions Ethereum à 5 millions de dollars en frais
La semaine dernière, il s’est passé quelque chose d’incroyable sur Ethereum. Un utilisateur a en effet envoyé 0,55 ETH, soit 133 dollars, mais a payé la somme astronomique de 10 669 ETH, soit 2,6 millions de dollars en frais pour cette transaction. Le lendemain, ce même utilisateur a envoyé 350 ETH (86 404 dollars) et payé la même somme de 2,64 millions en frais. Il y a quelques jours, la société d'analyse et de sécurité PeckShield a affirmé avoir identifié ce mystérieux expéditeur. Il s’agirait d’un échange crypto sud-coréen de type pair à pair du nom de Good Cycle et qui serait selon elle, un système d’arnaque à la Ponzi. On devrait en savoir plus sur cette affaire dans les jours à venir.

Revolut permet le transfert de cryptomonnaies… mais garde les clés
Revolut est une application mobile qui propose de nombreux services bancaires. Société fintech britannique, Revolut semble se diriger de plus en plus vers les cryptomonnaies. On apprenait ainsi cette semaine que l’application venait de changer les conditions générales d’utilisation de ses produits. Concrètement, ses clients seront à partir du 27 juillet 2020 légalement propriétaires de tous les crypto-actifs qu’ils auront acquis via la plateforme, Revolut n’agira donc plus uniquement qu’en tant qu'agent de garde. Mais le problème, c’est que pour le moment, les clients de Revolut ne peuvent pas transférer leurs crypto-actifs vers des portefeuilles externes. Il faut donc faire entièrement confiance à la société et comme on dit chez les bitcoiners, “Not your keys, not your Bitcoin”.

Poutine veut accélérer les dossiers cryptomonnaie et blockchain
Le président russe Vladimir Poutine veut que son cabinet accélère le déploiement des cryptomonnaies et de la blockchain pour endiguer la récession économique. Mais ce sont des domaines qui sont sensibles et sujets à débat dans ce pays, les législateurs russes continuent en effet à traîner les pieds en matière de régulation. Selon le média local Kommersant, le projet de loi en cours chercherait plutôt à "déconnecter" la Russie du monde de la crypto et serait pour une interdiction totale du minage crypto. On est en plein “Je t’aime, moi non plus”, à la Russe.

Plus de 700 millions de dollars en Bitcoin distribués gratuitement
Le 11 juin 2010, soit un peu plus d’un an après la création de Bitcoin, Gavin Andresen a eu la généreuse idée d’ouvrir le premier « bitcoin faucet » (traduisez robinet à Bitcoin), un site qui lui permettait d’envoyer gratuitement cinq bitcoins à quiconque en faisait la demande. Le but était simplement de faire connaître Bitcoin au plus grand nombre. Cette initiative a été saluée par la communauté de l’époque, par les premiers développeurs du Bitcoin d’une part mais aussi par Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin lui-même, qui lui a répondu: “Excellent choix d'un premier projet, beau travail. J'avais prévu de faire exactement la même chose si quelqu'un d'autre ne le faisait pas, de façon à ce que lorsque le commun des mortels aura trop de mal à générer 50 bitcoins, les nouveaux utilisateurs pourront immédiatement en obtenir pour jouer avec”. Oui, à l’époque, on ne spéculait pas encore avec les bitcoins, on “jouait” avec. Il faut dire que la mère des cryptomonnaies ne valait alors que des poussières de centimes. Grâce à son robinet à Bitcoin, qui recevait également pas mal de dons, pas moins de 78 000 bitcoins ont ainsi été distribués gratuitement. Soit aujourd’hui l’équivalent de 733 millions de dollars.

Voir les cinq nouvelles en vidéo:

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles