Les exchanges font des choses que la loi ne permettrait jamais au NYSE

Alm Maye
| 1 min de lecture

la patron de la SEC s'attaque aux exchanges crypto

Dans une récente interview, le président de la SEC, Gary Gensler, a critiqué les exchanges cryptos concernant leur fonctionnement. Un nouveau fait qui vient s’ajouter aux nombreuses déclarations de ce dernier sur les lacunes réglementaires du marché des crypto-monnaies.

Selon Gary Gensler, les exchanges cryptos font des choses que les bourses traditionnelles ne peuvent se permettre de faire


Il n’est de secret pour personne que l’industrie des crypto-monnaies n’est pas dans les beaux papiers de Gary Gensler.

Au cours de ces derniers mois, le président de la SEC n’a pas cessé de critiquer ce marché. Pour justifier sa position, ce dernier soulève généralement des questions relatives aux limites réglementaires du secteur.

Dans une récente interview accordée à CNBC, il s’est de nouveau confié sur le marché des crypto-monnaies. Une entrevue dans laquelle il a critiqué les exchanges concernant leur fonctionnement.

« Les exchanges crypto font des choses que la loi ne permettrait jamais au NYSE ou aux bourses traditionnelles de faire », a-t-il notamment déclaré dans ce sens.

Il fait ainsi allusion aux problèmes réglementaires persistants observés par la SEC au niveau de ces plateformes. Cela concernerait principalement les questions relatives à la divulgation appropriée.

Selon M. Gensler, la SEC a été créée pour exiger la divulgation des changements auprès des acteurs du marché. Une loi que les bourses de crypto-monnaies essayent d’enfreindre.

Un cadre réglementaire plus structuré pour le marché des crypto-monnaies aux USA


En comparant les exchanges crypto aux bourses traditionnelles, Gary Gensler cherche à montrer l’écart existant entre ces deux entités en termes de réglementation. Il a d’ailleurs souligné qu’il est nécessaire que les bourses soient « correctement réglementées ».

Ceci pour une meilleure protection des investisseurs présents sur le marché des crypto-monnaies.

Il est à noter que cette déclaration fait suite à l’affaire concernant l’ordonnance SAB 121 émis par la SEC.

Un document qui a fait l’objet d’un projet d’abrogation au Congrès des USA. Une initiative qui ne s’est finalement pas concrétisée avec l’intervention du président Joe Biden.

Les questions relatives à la réglementation de l’industrie crypto seront au cœur des débats tout au long de cette année. Ceci en marge des prochaines élections présidentielles dans le pays.


Sur le même sujet :